Outinord produit des coffrages métalliques depuis 1955. Au fil des décennies, l’entreprise amandinoise a su s’adapter à l’évolution du marché en faisant de l’innovation son fer de lance. Elle figure aujourd’hui dans le top 10 des PME ayant déposé le plus de brevets en France en 2019.

Par Marie Boullenger

Lorsque Charles Bauer fonde Outinord en 1955 à Saint-Amand-les-Eaux dans le Nord, il est le premier Français à inventer le coffrage métallique. Précurseur dans ce domaine, la PME s’impose aujourd’hui comme un acteur clé du marché français. En concurrence avec Hussor et Sateco, deux autres principaux constructeurs de coffrage.

Le spécialiste des banches emploie actuellement 250 collaborateurs et affiche un chiffre d’affaires en 2019 de 40 millions d’euros. Du coffrage de voile au coffrage de cage en passant par les coffrages verticaux, le site historique nordiste de 40 000 m2 conçoit tous types de coffrages.

« Nous apportons autant d’attention aux PME qu’aux grands groupes internationaux, c’est important pour nous de conserver ce lien » indique Marc Morillon, directeur général délégué commerce. On retrouve notamment Bouygues et Vinci dans le portefeuille clients d’Outinord. L'entreprise a notamment a produit 40 000 m2 de coffrages sur l’année 2019.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.