Lancé dans le cadre du programme de recherche Ifore, le procédé BLOK de Menuiseries d’Artois veut révolutionner l’isolation par l’extérieur. Ou comment faire fondre sa facture énergétique avec cette solution industrielle made in Nord-Pas-de-Calais.

Les derniers “blok” viennent tout juste d’être posés. A Hersin-Coupigny, dans un petit lotissement de maisons années 70, Maxime Danna des Menuiseries d’Artois fait la visite. “Ici, nous terminons les finitions pour livrer dans quelques semaines l’ensemble de ce chantier à Pas-de-Calais Habitat”, explique le jeune chef de projet. Au total, 144 logements individuels sont concernés sur six sites à Neufchâtel, Lumbres, Hénin-Beaumont, Béthune, Loos-en-Gohelle et Hersin-Coupigny. Tous se sont vus appliquer la solution d’isolation industrielle BLOK, développée par Menuiseries d’Artois à Nœux-les-Mines.

Sur-mesure

Après un relevé de façades, les fameux BLOK sont fabriqués sur-mesure dans l’atelier de l’entreprise familiale dirigée par Olivier Danna. La structure bois du BLOK est dotée de fenêtres à vitrage ENR. Elle comprend même les coffres de volets roulants et les portes, tandis qu’isolant, membranes d’étanchéité et finitions complètent ce dispositif manuportable. Que l’on préfère le bardage classique, l’aspect enduit ou brique, la palette est infinie. La préfabrication offre de nombreux avantages : une qualité de fabrication maitrisée, un temps de chantier – propre – divisé de trois quart par rapport à un chantier classique. Et donc une nuisance limitée pour les habitants. A Hersin-Coupigny, il aura seulement suffi de neuf jours pour isoler 17 logements à l’aide de ce qui s’apparente à un jeu de Lego très simple. “Surtout, les locataires verront leur consommation énergétique baisser, et donc leur facture”, promet Maxime Danna. Pour étayer son propos, il s’appuie sur l’étude menée par l’université d’Artois et Pas-de-Calais Habitat sur un premier chantier test.

Préfabriqués en atelier, les BLOK, isolés et bardés, sont manuportables.
Préfabriqués en atelier, les BLOK, isolés et bardés, sont manuportables.

Recherche et développement

Car en toute discrétion, voilà déjà quelques années que Menuiseries d’Artois, plus connue pour son activité de menuiserie traditionnelle, s’est lancée dans l’aventure “Blok”. Elle a d’abord intégré le programme européen de recherche INTERREG IV Ifore, mené en partenariat avec Pas-de-Calais Habitat, le bailleur anglais Amicus Horizon, les Universités de Brighton et d’Artois. Le but du jeu : expérimenter sur 200 maisons, à Outreau et Rushenden en Angleterre, des solutions innovantes pour une rénovation thermique des logements. C’est ainsi que sur les 100 logements rénovés à Outreau, 52 maisons bardées de capteurs, ont été passées au crible des chercheurs durant trois ans. Ils disposaient également des factures énergétiques des locataires, véritables parties prenantes de l’expérimentation. Ces derniers, munis de tablettes et briefés sur leur logement “new look”, ont en effet joué un rôle essentiel, notamment en matière de prévention. Résultats pour l’ensemble d’un bouquet de travaux comprenant l’isolation par Blok, la couverture, l’isolation des combles, la réfection de la dalle basse, l’installation d’une VMC micro-watt “ et de fenêtres parieto-dynamiques, (NDLR : mise en circulation de l’air neuf de ventilation entre des lames de verre avant son introduction dans l’habitat chauffé) : les émissions de gaz à effet de serre ont été divisées par 2 et la consommation est passée de 250 à 45 kWh/m2/an. “Soit dix euros de chauffage par mois et par logement ! « Cette étude est un quasi label pour notre technologie, cela fait de BLOK, le premier produit de ce type dont l’efficacité est prouvée et reconnue ”, affirme Maxime Danna. Pour Pas-de-Calais Habitat, l’opération est concluante. “Nous souhaitons poursuivre sur cette voie, d’où le lancement du marché des 144 logements qui vient de se terminer”, explique Jean-Luc Paluch, en charge du dossier chez le bailleur départemental.

Le dispositif «Block» permet de livrer un chantier rapidement. Neuf jours auront suffi pour isoler 17 logements à Hersin-Coupigny.
Le dispositif «Block» permet de livrer un chantier rapidement. Neuf jours auront suffi pour isoler 17 logements à Hersin-Coupigny.

Perspectives

“Notre technologie, fruit du travail de R&D mené avec Ifore depuis 2013 et d’un investissement d’un million d’euros en outils de production, est prête pour accompagner les maîtres d’ouvrage dans leurs projets de rénovation thermique de masse”, assure le représentant de Menuiseries d’Artois. Dans son viseur, les constructions de logements individuels et collectifs des années 60-70 des bailleurs sociaux. Ainsi, la PME régionale compte bien se positionner sur les marchés de rénovation portés par des bailleurs précurseurs mais aussi sur la rénovation très attendue du bassin minier. C’est dire le potentiel.

La fiche

Groupe Menuiseries d’Artois

Création : 1981
Direction : Olivier Danna
32 personnes
4,5 millions d’euros de CA

 

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.