A 21 ans, la nordiste Mathilde Mortier a décroché cet été la 3ème place en peinture décoration lors des Olympiades des métiers 2019 à Kazan en Russie. Retour sur le parcours de cette compétitrice internationale.

Par Mathilde Colin

Gagner. C’était l’objectif fixé par Mathilde Mortier lors de sa participation aux Worldskills 2019 qui se sont déroulés à Kazan en Russie du 22 au 26 août dernier.

A 21 ans, la Nordiste a décroché la médaille de bronze pour la France parmi les 22 autres pays en compétition dans la catégorie peinture et décoration.

Une victoire qu’elle était loin d’imaginer obtenir lorsqu’à 14 ans, elle s’est retrouvée en échec scolaire.

Découverte du métier

Passionnée de dessin depuis l’enfance, elle découvre la peinture et la décoration au divorce de ses parents lorsqu’elle prend en main les travaux de peinture de la maison de sa maman. Après quelques stages dans une entreprise de peinture lors d’une seconde générale, elle s’inscrit au CFA d’Hesdigneul-les-Boulogne en section peinture et application de revêtements où elle obtient son brevet professionnel en mai 2017.

L’Or aux Nationales

Lorsque Alice, sa copine de primaire lui parle des Olympiades des Métiers, Mathilde Mortier, curieuse, se laisse tenter par l’aventure. «Quand j’en ai parlé à mon prof, il m’a dit tu peux y aller, tu as le niveau. J’y suis allée sans me préparer» avoue-t-elle.

Après des sélections régionales à Arras, à défaut de ne pas avoir été bien un coachée, elle finit 5ème aux nationales en mars 2017. Déçue, Mathilde Mortier décide d’y retourner. « J’aime relever les défis, je suis une vraie compétitrice dans l’âme».

A Caen en 2018, elle décroche enfin l’or aux compétitions nationales! En attendant les Worldskills, retour à l’école où elle obtient une mention complémentaire en décoration passée au CFA de Dieppe.

Entrainement intensif

«Cette fois-ci pour les mondiaux, l’entrainement fut intensif, coachée par Philippe Paillard, professeur en peinture au lycée Gaston-Lesnards de Laval, j’ai appris là où il fallait plus de minutie, là où les juges allaient porter leur attention.» Une année durant laquelle elle a délaissé les sorties avec ses amis pour enchaîner les heures d’entrainement dans son garage, mais elle ne regrette rien.

Pour gagner, il n’y a qu’une seule chose à faire : l’entrainement.

Heureusement, elle a été très soutenue par sa mère et sa sœur mais aussi par Benjamin, son copain qui ont toujours cru en elle.

« Les derniers jours avant de partir pour Kazan, c’était très difficile. J’étais triste, angoissée, j’avais des doutes mais ce qui est sûr c’est que jamais je n’aurais abandonné. Combien aurait donné pour être à ma place !», raconte la championne.

Sur place, les épreuves s’enchaînent : la pose de papier peint avec motifs, le laquage au pistolet de l’intérieur d’une porte, un speed module et une épreuve libre.

Mathilde-mortier-wordlskills-epreuve-peinture-chronique-btp
Imperturbable, Mathilde Mortier lors de l’épreuve de peinture aux Worldskills
2019.

« Durant ces 4 jours intenses, il m’a surement manqué de concentration, assume-t-elle. On est tous dans des box, il y a beaucoup de monde, de bruit, les gens vous interpellent… Sur place, mes points forts sont devenus mes points faibles et inversement… »

Quel soulagement lorsque la France se hisse sur le podium. « Je visais la 2ème place, c’est quand même une année de sacrifice. Mais il faut admettre que l’Autrichien était super fort ! »

Mathilde-mortier-wordlskills-medaille-peinture-chronique-btp
Lors des Worldskills 2019 à Kazan en Russie, c ‘est l’Autrichien Stefan Planitzer qui
a remporté la médaille d’or dans la catégorie peinture et décoration. La Suissesse
Daniela Ziller a remporté l’argent et la Française Mathilde Mortier le bronze. © WorldSkills France – Laurent Bagnis

Ma médaille: ma carte de visite

Depuis Kazan, elle a ouvert en octobre dernier sa propre entreprise de peinture décoration à Wittes, près d’Aire-sur-la-Lys. Elle enchaine les commandes pour des particuliers. «Cette médaille de bronze, c’est réellement ma carte de visite auprès des clients. Il y a malheureusement encore des a priori sur le fait qu’une fille exerce un métier soit disant d’homme ».

Son prochain défi ? Le concours du meilleur ouvrier de France dès qu’elle aura 23 ans, âge légal pour concourir ». En attendant, ce sera à son tour de noter les participants aux Olympiades régionales en mars 2020. Avec un mot d’encouragement : Que le meilleur gagne!

Mathilde-mortier-wordlskills-ceremonie-peinture-chronique-btp
Mathilde Mortier lors de la cérémonie de clôture des Worldskills le 27 août 2019 à
Kazan en Russie.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.