Le groupe familial de BTP et l’école d’ingénieurs lilloise se rapprochent dans un partenariat inédit.

“Nous avons une cinquantaine de postes ouverts qui ne trouvent pas preneurs, dont une vingtaine depuis plus de six mois”. Face au constat établi sur les ressources humaines de son groupe, Philippe Beauchamps, président de Ramery, fait place à l’action. Pour trouver futur chaussure à son pied, le groupe familial s’engage donc dans une expérimentation avec l’Institut Catholique d’Arts et Métiers (Icam) de Lille. En cette rentrée 2018-2019, 7 jeunes rejoignent les rangs de Ramery dans un parcours en alternance. Car“pour aller plus loin dans notre développement, il nous faut des Hommes, des gens marqués de la patte Ramery. Si nous n’avons pas les Hommes, nous n’irons pas”, insiste le président.

Apprentissage transverse

Si quatre jeunes seront affectés à des métiers spécifiques, trois autres s’engagent dans un parcours novateur. “Depuis dix ans nous travaillons sur l’offre globale, cela nous permet d’attirer des jeunes avec de nouveaux modes d’intégration”. Trois jeunes suivront donc un apprentissage transverse passant de la construction aux travaux publics, pourquoi pas à la promotion immobilière ou vers d’autres horizons du groupe. Une stratégie que Ramery applique déjà avec ses salariés. “Vous ne garderez chez vous des cadres que si vous avez des plans de carrières intéressants à proposer”.

Fidéliser

En donnant leur chance à ces jeunes, Ramery entend par la même les fidéliser, un enjeu qui devient majeur pour les entreprises de BTP. Et compte bien jouer l’effet “communauté Icam” au sein de l’entreprise en leur présentant les parcours d’anciens étudiants aujourd’hui intégrés.
“On souhaite que nos partenariats s’ancrent dans une réalité profonde. L’offre transverse correspond de plus en plus à la demande des étudiants”, corrobore Patrick Scauflaire, directeur de l’Icam Lille.
Et de conclure : “Ramery a compris le potentiel de notre formation d’ingénieur généraliste pour ses métiers. Je suis sûr que cela lui permettra d’attirer de nouveaux profils d’étudiant”.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×