Avec 21 millions d’euros de CA en 2019, Hoyez, créateur nordiste d’espaces cloisonnés et d’Open space pour les secteurs tertiaire et industriel, poursuit sa croissance et investit dans une nouvelle unité de production.

Par Mathilde Colin

Un open space totalement vitré laissant entrer la lumière naturelle, une cloison sur laquelle on peut écrire ou aimanter des documents, des écrans acoustiques pivotants, un éléphant en 3D imprimé sur un tableau acoustique, une meeting room, des ateliers aux racks interminables… Nouvellement installée à Cappelle-en-Pévèle, dans le parc d’activités de la Croisette, l’entreprise Hoyez, spécialisée dans l’agencement d’espaces professionnels des secteurs du tertiaire et de l’industrie, a fait de son dernier site de production de 10 000 m2 , un véritable showroom.

hoyez laurent chronique btp – 1-min
Laurent Thery, directeur général de Hoyez, dans le nouvel entrepôt de 10 000 m2 situé dans le parc d’activités de la Croisette à Cappelle-en-Pévèle.

1 000 km de profilés alu

Les 90 collaborateurs, dont 35 personnes à la production, ont ainsi quitté leurs anciens locaux d’Avelin en fin d’année dernière. « Ici, les 1 000 m2 de bureaux sur 2 étages sont une vitrine de nos produits et de notre savoir-faire, raconte Laurent Thery, directeur général de l’entreprise depuis novembre 1991. Nous y avons associé nos ateliers et nos entrepôts. Avec 800 références produits et plus de 1 000 en accessoires, il nous fallait de la place. Si l’on mettait bout à bout nos profilés en aluminium, nous atteindrions Marseille ! »

Dans le hall d’expédition, le bal des chariots élévateurs rythme les arrivées et les départs des éléments destinés aux cloisons et aux portes fabriquées par hOyez PartitionSystems, l’une des deux marques développées par l’entreprise. S’ajoute à ces nouveaux investissements, un renouvellement de 80% du parc machines, de façon à doubler les capacités d’une production 100% française et de réduire la consommation d’énergie. Un cadeau de 6 millions d’euros que s’est offert cette société nordiste en pleine expansion.

Le confort en open space par Hoyez

En 2014, face à la baisse des activités industrielles, Hoyez a souhaité se diversifier et a créée une deuxième marque proposant des solutions acoustiques et visuelles pour les open space : myO. « Avec le développement des espaces de travail ouverts, il a fallu apporter du confort aux utilisateurs, explique Laurent Thery. Nous présentons 3 à 4 nouveautés par an ».

Par exemple, les nouveaux espaces de coworking du 31 rue de Béthune à Lille seront équipés de panneaux acoustiques de la marque. Et pour répondre à certaines demandes spécifiques de clients suite à la crise du COVID 19, le bureau d’études a imaginé un réhausseur d’écran de bureau en plexiglass et planche aussi sur la conception d’une poignée à coude.

« Du côté de nos offres de cloisons à ossature alu, nous ne sommes pas sur le même rythme de création, c’est un peu plus calme, mais nous apportons tout de même quelques évolutions de produits dans l’année, comme un changement de paumelle sur un système d’ouverture » ajoute Laurent Thery.

panneaux hoyez
Des panneaux acoustiques, une des solutions développées par myO.

Continuer sur cette dynamique

A presque 70 ans et armée de son usine flambant neuve, Hoyez souhaite poursuivre son développement dans l’Hexagone. Mais également à l’international qui représente actuellement 25% de son chiffre d’affaires global. Avec son réseau de 150 revendeurs/installateurs issus en majeure partie de l’équipement industriel, d’installateurs/agenceurs de mobilier de bureau, elle s’est déjà implantée dans la majeure partie des pays européens, mais aussi au Maroc, en Côte d’Ivoire, au Canada ou encore aux Etats-Unis. Et vise les 50% de son chiffre d’affaires grâce aux pays étrangers d’ici les 5 prochaines années. Et pourquoi pas pousser un peu plus les murs de son usine implantée sur une parcelle de 35 000 m2 . Un bel espace de jeu.

EN CHIFFRES :
1953 : création par Michel Hoyez de l’entreprise Hoyez basée à Lomme
1970 : Spécialisation dans la cloison démontable
1977 : création d’un réseau national de distributeurs/installateurs
1987 : Installation sur le site d’ Avelin
2014 : création de la marque myO
Fin 2019 : installation du siège dans la nouvelle usine de 10 000 m2 sur la ZAC de la Croisette à Cappelle-en-Pévèle
90 : le nombre de collaborateurs (dont 35 en production)
21 M€ : CA en 2019
3 sites : siège et usine à Cappelle-en-Pévèle; un site de production à Lyon et un dépôt à Vitrolles

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.