L’entreprise seclinoise détecte et cartographie les réseaux souterrains. En forte croissance, NAT endosse aujourd’hui une double casquette : celle de prestataire d’aides à la gestion de documents de chantiers et centre de formation.

Par Marie Boullenger

Thibault Nicollet crée la société NAT (Nord Avenir Technologies) à Seclin en 2016 avec seulement trois collaborateurs à son bord. Quatre ans plus tard, il dirige une équipe de 60 personnes et affiche un chiffre d’affaires de 3,8 millions d’euros.

« Si on m’avait dit qu’on en serait là aujourd’hui, je n’y aurais pas cru » confie le dirigeant qui table sur 15 millions d’euros de chiffre d’affaires à horizon 2023. Le groupe qui intervient principalement en Hauts-de-France mais aussi en Normandie et en Ile-de-France, s’est spécialisé dans la détection, la géolocalisation et la cartographie des réseaux souterrains d’eau, de gaz, d’électricité et de télécommunications.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.