Nouvel actionnariat, nouvelle ère. Le spécialiste de la construction bois ambitionne de conquérir le marché parisien et de doubler son chiffre d’affaires.

Par Julie Dumez

 

Sous les halles majestueuses de l’ancienne usine de Stein Industrie, quelques oiseaux virevoltent. Sans doute curieux de découvrir la nouvelle machine de coupe et d’usinage que vient d’acquérir Création Bois Construction. “Outre un gain de productivité, elle marque directement sur chaque section les infos nécessaires pour le montage sur chantier”, se réjouit Frédérique Seels. La patronne fait la visite, entre deux allers-retours à Paris et la recherche de nouvelles recrues. C’est que l’année 2019 restera marquée d’une pierre blanche pour le spécialiste de la construction de bâtiment en bois. En mars dernier, il a quitté le giron du groupe Sylvagreg dont il faisait partie depuis 2009. A sa tête désormais, la société Sylve, détenue par le family office Vasgos de Pascal Oddo, le co-fondateur de la Banque Oddo qui fut aussi DG de LBO France. A ses côté, Hervé Denize, bien connu dans l’univers de la promotion immobilière puisqu’il a été directeur général de Nexity de 2004 à 2017, devient PDG de Création Bois Construction.

La fiche

20 000 m2 d’immeubles de bureaux en bois en 2018

CA 2018 : 10,5 M€

55 salariés

 

20 millions d’euro en 2021 pour Création Bois

création-bois-construction-usine-ouvrier-min
A Lys-lez-Lannoy, au cœur de l’atelier de Création Bois.

Pour l’entreprise, dont l’activité est très capitalistique, cette arrivée va servir de nouvelles ambitions. “Notre objectif est de doubler le chiffre d’affaires pour atteindre 20 millions d’euros en 2021”, brigue Frédérique Seels, DG de Création Bois depuis 2013. Et si le constructeur réalise déjà la moitié de son activité hors les murs de la MEL, il entend bien conquérir le marché parisien. Avec en ligne de mire évidemment, le Grand Paris et les Jeux Olympiques de 2024. “Nous nous positionnons pour obtenir quelques bâtiments sur les 35 en bois annoncés. Toujours en continuant d’accompagner nos clients historiques”, insiste la dirigeante. Et pour emboîter le pas de la croissance, l’équipe va devoir s’étoffer. D’ici 2021, 25 personnes seront recrutées pour épauler les 55 salariés actuels. De la conduite de travaux (Lille et Paris) au bureau d’études, la montée en puissance s’accompagnera inévitablement de nouvelles forces. Ce dernier doit notamment passer de 5 à 10 personnes grâce à l’entrée d’un directeur, de deux dessinateurs et d’ingénieurs structure bois. Les bureaux ont déjà fait peau neuve, tout comme le logo, et la toute nouvelle machine de coupe et d’usinage participe déjà à la nouvelle organisation. Un investissement de 300 000 euros pour gagner en productivité et faire encore plus jouer les atouts du bois, notamment en matière de performance de délais, en atelier comme sur chantier. De quoi toujours plus séduire sur le marché des bureaux. “Un secteur où nous réalisons 70% de notre activité”. On notera parmi les récentes belles opérations, les 15 000 m2 du campus Auchan livrés cette année à la Haute-Borne à Villeneuve d’Ascq, 12 000 m2 pour le technocentre de Renault à Guyancourt ou encore un parc d’activités (bureaux, salle d’expo) pour le compte de la Métropole de Rouen. De beaux challenges avant de relever celui des JO ! 

Capgemini-projet-création-bois-construction-drone-florent-mayaud-photographie-min

GreenTech, 1er prix régional de la Construction bois

L’immeuble de Capgemini à Lille porté par Térénéo, Beal&Blanckaert architectes et Création Bois Construction a remporté le 1er prix régional de la Construction Bois 2019. Le 2ème prix revient au “Centre d’exploitation et de maintenance des bus” à Grenay. Le trophée des Pros de demain a été décerné à LMH, atelier BplusB architectures et Goudalle Charpente pour leur projet “Voisins du quai” à Lille.

Création bois vous intéresse ? Voici un article qui devrait vous plaire!

 

 

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×