Baudin Chateauneuf n’est pas qu’un charpentier métallique du centre de la France. Depuis une quinzaine d’années, c’est aussi une entreprise générale qui s’est taillée une place de choix dans le Nord-Pas-de-Calais sous l’impulsion de Michel Swyngedauw. Depuis l’arrivée de Franck Dubout, BC Nord veut devenir, aussi, une référence dans l’immobilier.

 La nouvelle année est propice aux changements. Chez Baudin Chateauneuf Nord-Picardie, c’est l’occasion d’officialiser le départ de Michel Swyngedauw. Mais rassurez-vous ! Celui qui a bâti en 2000 la filiale nordiste du groupe installé à Chateauneuf-sur-Loire ne reste pas loin. Le siège lui confie le développement du marché des piscines au niveau national et le positionnement du groupe sur les marchés en entreprise générale, conception-construction et autres contrats globaux comme les CREM. Et s’il a su laisser son siège de DG de BC Nord, il garde un bureau à la Haute-Borne, siège actuel de la société.

Il faut dire qu’il a su développer une filiale atypique chez ce spécialiste du métal qui dispose, avec Metal Nord, d’une unité de production de charpente à Téteghem.

Filiale atypique

Avec son acolyte Pierre Petit et une vingtaine de cadres de l’ex-Screg Bâtiment, il rejoint Baudin en 2000 pour créer une véritable entreprise générale, avec en ligne de mire le développement des opérations liées au sport et au loisir. « Baudin, c’était à l’époque 400 piscines en référence, on s’est bien entendu appuyé sur ce savoir-faire », raconte-t-il maintenant.

Près de 15 ans plus tard, la structure a fait son trou et développe un chiffre d’affaires moyen de 40 millions d’euros avec 50 salariés. Installé à la Haute Borne depuis juillet 2013, BC Nord a fait un petit, basé à Loos-en-Gohelle, spécialisé dans la rénovation et l’industrie.

Transmission

« Depuis deux ans, nous cherchions quelqu’un pour reprendre le développement commercial de BC Nord, Pierre Petit s’occupant de la production et de l’exploitation de la société », précise Michel Swingedauw. Et c’est chez ses anciens cousins de Norpac qu’il trouve la perle rare. Un gadzart, spécialisé depuis 20 ans dans le logement, qui a fait également ses classes chez GFC Construction à Lyon. Franck Dubout rejoint donc BC Nord en 2012 pour une période de transition qui s’achève avec sa nomination comme directeur général délégué, Patrick Petit restant directeur général. « Un nouveau binôme à la tête d’une structure modeste qui permet au commercial de réellement s’engager sur la prestation de l’exploitation », précise Pierre Petit.

Développement immobilier

Franck Dubout n’a pas perdu de temps pour développer l’activité immobilière de Baudin. Avec la création de Neoximo, il peut porter des opérations de A à Z. Une première opération traitée en appel d’offres pour Maisons&Cités permet d’enchaîner les opérations. A l’image des 59 logements de Nieppe vendus en VEFA à La Maison Flamande ou des 40 logements construits en conception-construction pour Pas-de-Calais Habitat à Arras. Hugues Moreau prend la direction de cette filiale qui devra, à terme, réaliser la moitié du chiffre d’affaires de BC Nord. L’enjeu, pour la société connue surtout pour la construction de piscines, est de lisser l’activité forcément très erratique des équipements sportifs et culturels. Il faut parfois savoir s’affranchir des piscines.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.