C’est inédit. Installer dans une maison huit isolants différents, tous écologiques, bio-sourcés ou issus d’un recyclage, afin de mesurer leur performances in-situ et évaluer leur mise en œuvre. C’est la force de ce projet : proposer un véritable retour d’expérience des professionnels. A quoi sert un isolant s’il est impossible à poser dans des conditions normales de chantier ? Chaque isolant a ses forces et ses faiblesses. Certains acceptent mieux l’humidité que d’autres. Ils peuvent se différencier par leur finesse, leur résistance... et bien sûr, par leurs performances thermiques, leur inertie, leur masse, leur perméabilité ou leur capacité de déphasage... Toute l’intelligence d’une conception est de mettre le bon isolant au bon endroit. En toiture ou en façade, les caractéristiques demandées ne sont pas les mêmes. On ne demandera pas la même chose aux isolants en fonction de l’orientation. Sous une toiture végétalisée ou pour remplir un creux dans une maçonnerie d’accès difficile, certaines techniques seront préférables. Voici une revue très simplifiée des différents isolants utilisés sur le chantier Réhafutur. Le cluster Ekwation a réalisé un document bien plus complet, disponible sur demande, avec la mesure de toutes les performances. 

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×