Derrière leurs masques de soudure, ils s’affairent autour des profilés. Ici, on assemble un garde-corps. Là-bas, on choisit les rivets pour préparer une future charpente. Bienvenue dans l’univers de la métallerie ! Dans le Nord et le Pas-de-Calais, le secteur compte plus d’une centaine d’entreprises et bon nombre de chantiers emblématiques. Comme celui du centre commercial Lillenium et son impressionnante charpente de 76 arches. Ou celui de l’expérimentation menée par Vilogia autour des maisons imaginées par le célèbre architecte Jean Prouvé. Entre savoir-faire traditionnel et renouveau, avec par exemple l’arrivée de robot dans les ateliers, vous découvrirez aussi dans ce numéro spécial l’oeuvre des métalliers au quatre coins de notre territoire. De la charpente à la vêture en passant par les escaliers, vous y trouverez le métal dans tous ses états !  

Interview

Jean-Pierre Billiet,

président de l’Union des métalliers 59-62Jean-Pierre-billiet-interview-portrait-metal-union  

L’UNION DES MÉTALLIERS 5962 ORGANISE CETTE ANNÉE LA SAINT ELOI À LILLE. QUE REPRÉSENTE CET ÉVÉNEMENT POUR LA PROFESSION ?

Nous organisons cette manifestation pour perpétuer la tradition dans le cadre de la confrérie de la Saint-Eloi. C’est un moment privilégié pour retrouver l’ensemble de nos confrères. En plus, c’est une reconnaissance des professionnels du métier. Et puis bien sûr, un instant de partage et de convivialité.  

COMMENT SE PORTE L’ACTIVITÉ DE VOTRE SECTEUR ?

Au niveau national, il y a beaucoup d’activité et de projets. En revanche, les prix restent bien trop bas et nos marges ne remontent pas. Tant que nous n’arriverons pas à restaurer nos marges qui sont celles d’après la crise, nos entreprises ne pourront pas aller mieux. De manière générale, nous n’avons pas des fonds de roulement assez importants, ce qui peut nous fragiliser financièrement. Il faut aussi dire que nous n’intervenons pas immédiatement sur les chantiers comme le gros oeuvre, le génie climatique ou électrique. Nous avons un travail préparatoire énorme : d’abord, élaborer les plans, puis les diffuser pour validation à différents acteurs. Entre temps, nous commandons nos aciers, fabriquons, réalisons les traitements de surface. Donc bien souvent, il s’est passé plusieurs mois avant que l’on puisse avoir les premiers paiements.   

QUELS SONT LES MARCHÉS PORTEURS POUR LE MÉTAL ? 

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offre
  • à la veille marché
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×