C’est la bonne nouvelle de la dernière publication de l’observatoire du marché du logement neuf du Cecim. Les ventes des promoteurs et celles des bailleurs (en accession sociale) sont reparties à la hausse. Une évolution concentrée sur le dernier trimestre 2014, totalement du fait du retour des investisseurs. Une évolution positive qui ne doit pas cacher d’autres tendances : le retard des propriétaires bailleurs, toujours en baisse, et la concentration sur Lille de la construction neuve. Revue de détail. 

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×