L ’arbre ne cacherait-il pas la forêt … La cascade d’annonces en septembre dernier, entre le plan France Relance et le plan régional de Xavier Bertrand, président des Hauts-de-France pourrait faire croire à une véritable aubaine financière pour le secteur du BTP. C’est en parti vrai mais pas pour tous. La construction neuve s’est sentie mise de côté. Sans parler des problèmes structurels - manque de logements, inertie dans la délivrance des permis de construire, retard des chantiers - qui semblent avoir été sous-estimés. Mais les professionnels du secteur sont prêts à croire à l’effet de levier de ces nouvelles mesures si certaines conditions sont réunies pour redonner confiance. En première ligne, les entreprises de bâtiment sont en tout cas prêtes.

Par Anne Henry-Castelbou

Que retenir du Plan France Relance ?

Une des priorités du Plan France Relance est bien la rénovation thermique des bâtiments. 25% du volet Ecologie y est consacré. L’objectif est de stimuler les donneurs d’ordres en matière de rénovation de logements, bâtiments publics et d’entreprises, pour à nouveau remplir les carnets de commandes des acteurs du BTP.

Malheureusement, l’argent n’arrivera pas tout de suite. La plupart des mesures financées par l’Etat et l’Europe sont soumises aux votes des parlements. L’impact financier ne se fera sentir qu’à partir de 2021. Pour Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au logement, en déplacement dans le Nord, tout comme Bruno Le Maire ministre de l’économie, « ce plan se veut structurant pour les acteurs et transformant pour la France ». Mais pour l’heure, suite aux effets d’annonces, les acteurs économiques attendent de la visibilité quant aux procédures concrètes.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.