Après une année de travaux, Lilliad, le learning center innovation du Campus de l’Université Lille 1 ouvre aux étudiants au terme d’un investissement de 30 millions d’euros. Visite.

Pour entrer dans la nouvelle bibliothèque universitaire, il faut passer par le parvis au pied du métro et l’extension. © Aldo Amoretti
Pour entrer dans la nouvelle bibliothèque universitaire, il faut passer par le parvis au pied du métro et l’extension. © Aldo Amoretti

Le bâtiment cylindrique imaginé par l’architecte Noël Le Maresquier en 1965 vient d’entrer dans une nouvelle ère : augmentée, connectée, épurée. La BU d’antan a désormais laissé place à Lilliad, Learning Center Innovation, l’un des quatre portés la Région des Hauts-de-France. Les classiques linéaires de livres sont complétés d’espaces d’un nouveau genre. Comme l’Xperium au rez-de-chaussée, lieu de promotion et d’expérimentation scientifiques à destination des lycéens et du jeune public. Face à lui, un espace événementiel et privatisable pour accueillir des événements en tout genre mais surtout pour rapprocher le monde de la recherche universitaire et celui de l’entreprise. Le blanc prédomine, des murs au plafond en passant par le mobilier. Des touches de rouge rehaussent l’univers épuré où les espaces sont délimités par un jeu de vitrage qui apporte lumière et transparence. D’une capacité de 1 420 places assises, l’équipement est doté de 50 salles de travail pour des groupes de 4 à 20 personnes ou encore de deux amphithéâtres de 120 et 300 places. Wifi, postes de travail câblés à internet, multiplication des prises électriques, écrans à disposition ont naturellement été intégrés.

Challenges techniques

Pièce maîtresse du lieu, l’ancienne coupole en pavés de verre a été remplacée à un niveau plus haut par une interprétation contemporaine. Pour former ce nouvel atrium, les architectes de l’agence allemande Auer Weber, avec la complicité de Reynald Perrin de l’agence valenciennoise Morphoz, ont dessiné une verrière composée de vitrages carrés et plans. Un petit challenge technique en soi. Sous le dôme, le mobilier feutré accueille un espace détente. Plus l’on monte dans les étages, plus le silence se fait à la faveur de collections scientifiques de plus en plus pointues.
Mais le défi majeur de cette rénovation fut certainement la création de la toiture ondulée et végétalisée de l’extension nichée en contrebas du bâtiment historique. Une performance réalisée avec le concours du groupe Holbat à Arras. La façade en claustras a par ailleurs été sublimée. Les vitres historiques ont été déposées et un mur rideau placé en retrait a permis la création d’une coursive.

Sous ce toit-terrasse, de nouveaux espaces événementiels ont été créés.© Aldo Amoretti
Sous ce toit-terrasse, de nouveaux espaces événementiels ont été créés.© Aldo Amoretti
Sous l’atrium, l’escalier fait aussi office d’espace détente.© Aldo Amoretti
Sous l’atrium, l’escalier fait aussi office d’espace détente.© Aldo Amoretti

Cœur de campus

La cité scientifique conçue à l’image des campus américains des années 60-70 manquait cruellement de vie en dehors des horaires d’enseignement. Installé au cœur du quartier, Lilliad apporte ainsi un supplément d’âme. Son jardin suspendu, son parvis au pied du métro et sa cafétéria interne l’ont réhabilité comme un véritable lieu de rencontre et de vie pour les étudiants comme pour les habitants.

 

La Fiche

Maître d’ouvrage : Région Hauts-de-France
Architecte : Auer Weber associé à Reynald Perrin, MorphoZ 2.0, Valenciennes
Paysage : Atelier Villes & Paysages
BET structure, électricité, VRD : Maning
BET Fluides : JLL Ingénierie
BET HQE : Symoé
Signalétique : CL Design
Acoustique : Acapella
BET Façades : VS-A
Entreprises : Colas / Barbeau, Holbat GCC, PMN / Roger Delattre, SDI, Définitions, Cofély/Inéo, Eiffage-Delannoy.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules:
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×