Le bailleur LMH basé à Tourcoing se lance dans un vaste programme de rénovation en utilisant la démarche EnergieSprong. Environ 250 logements seront concernés par ce type de réhabilitation en site occupé. Les premières opérations à zéro énergie garantie 30 ans seront réalisées dans le quartier de la Mouchonnière à Seclin et dans les quartiers Chaussée Gramme et La Bourgogne à Tourcoing.

Un marché « performance globale » va être lancé. L’objectif pour LMH ? Recevoir des candidatures de groupement avec un maître d’œuvre pour la conception, une entreprise pour la réalisation des travaux et une entreprise pour la maintenance des logements. « Cela oblige ainsi les prestataires à être très performants pour garantir ces objectifs énergétiques sur 30 ans », conclut Laurent Schirmer, directeur du patrimoine et de la production réhabilitation LMH.

Ce plan a été symboliquement lancé le 5 mai avec la réunion de Didier Manier, président de LMH, Laurent Schirmer, directeur du patrimione et de la production réhabilitation LMH et Franck Sprecher et Inès du Che, représentants EnergieSprong Hauts-de-France. Leur signature fait suite à un groupement de commande régional à l’initiative des bailleurs Vilogia, ICF Habitat et LMH, sous l’impulsion de l’Union régionale pour l’Habitat Hauts-de-France (URH).

Au total, 1000 logements et 7 acteurs de l’habitat social s’inscrivent dans cette démarche de réhabilitation EnergieSprong : Clésence, ICF Habitat, Logifim, Oise Habitat, Partenord Habitat, Vilogia et LMH. Ce qui facilite l’industrialisation du procédé.

La démarche innovante EnergieSprong, initiée aux Pays-Bas, a séduit les bailleurs. Techniquement, elle s’appuie sur trois solutions : des façades isolantes modélisées en 3D, des modules énergie intégrés et des toitures isolantes avec production locale d’énergie renouvelable. « On dit que E pour « Energie » = 0 ; cela veut dire que la consommation très faible du locataire sera compensée par une production d’énergie renouvelable », explique Romain VERMAUT, chargé de transition énergétique LMH. Elle offre aussi les avantages : d’être opérées sur site avec moins de nuisances sonores, d’être réalisées en deux fois moins de temps et cela aux bénéfices du locataires qui verra significativement baisser ses charges locatives.

Des rénovations plus coûteuses mais qui trouvent leur équilibre économique grâce à la massification des rénovations et aux aides financières comme celles proposées par l’Europe et la Métropole Européenne de Lille.

Plus d’informations sur : www.energiesprong.fr/

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.