La friche de l’ancien lycée de Vieux-Condé doit laisser place à 170 logements parfaitement intégrés à leur environnement rural. Un programme de petites maisons individuelles porté par le Parc Naturel Régional Scarpe Escaut et la ville de Vieux-Condé et réalisé par l’atelier d’urbanisme maA.

L’originalité du projet réside dans la préservation d’une prairie agricole centrale, épine dorsale du projet en connexion avec les équipements sportifs voisins (stade, dojo, piste d’athlétisme) et le nouveau lycée. Y seront implantés un stade de proximité, une plaine des arts, des espaces humides de gestion des eaux pluviales, des jardins ouvriers et un parc pédagogique. La ville se tisse de part et d’autre de l’espace préservé central. Ainsi, la trame cadastrale est prolongée, les opérations bâties se glissent dans le maillage existant, la ville croît sans volonté de densifier l’intégralité du périmètre.

Cette extension urbaine pourrait être « fluidifiée » par le principe « Bimby » (build in my backyard) : convaincre les riverains de céder une partie de leurs jardins pour en faire des espaces habités. 

Copie à revoir pour un des bailleurs

Le projet garde une certaine modération dans la place occupée par la voiture : le système de voiries veut offrir une desserte efficace des logements, tout en permettant de mailler le territoire par les modes doux. A chacun ensuite de faire son choix… Le dossier reste durable, à travers l’implantation optimum de tous les logements, la qualité des espaces publics, la gestion des eaux, la densité… Pour cela, l’Atelier maA est allé jusqu’à convaincre un des bailleurs sociaux prévu sur le site à revoir un premier projet jugé moins qualitatif. Concernant les eaux pluviales, par exemple, un système de récupération et drainage en plaine avec noues structurantes entre parcelles privées est choisi.

A bicyclette

La plaine humide se veut espace technique, mais aussi ludique, avec un mobilier réagissant aux crues et décrues. La mixité générationnelle se traite dans une organisation globale par différents lots opérationnels : les maisons en bande, petits bâtiments intermédiaires et béguinage (densité maîtrisée) côtoient des maisons de plain-pied et quelques lots libres (réglementation contrainte).

Pour réussir ce projet pilote offrant une vision novatrice et engagée d’un urbanisme rural, la Ville de Vieux Condé et le Parc Naturel Régional Scarpe Escaut ont développé une méthode de travail originale : les élus, les techniciens, les maîtres d’œuvre et d’ouvrage ont été invités à une journée de promenade à vélo, pour mieux lire le grand territoire.

 Qui fait quoi ?

Maître d’ouvrage : Ville de Vieux Condé
Parc Naturel Régional Scarpe Escaut
Maître d’oeuvre : Atelier maA / Agence d’architecture et d’urbanisme
Philippe Thomas / paysagiste
Azimut BET Environnement
SP 2000 / Expertise juridico-financière

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.