Il y aura un peu de New York dans la réhabilitation des Grands Moulins de Paris. D’ici à 2020 se dressera, face à la tour rouge brique du site, la Brooklyn Tower. Un ambitieux projet de construction de logements haut de 15 étages, faisant entrer ce lieu historique dans le XXIe. «Nous nous sommes battus pour conserver ce beau monument, et avons traversé beaucoup d’épisodes», résume Jean Delebarre, maire de Marquette-Lez-Lille. Car il aura fallu 20 ans pour aboutir à ce projet, imaginé par le cabinet Maes Architectes entouré de Histoire et Patrimoine et de la Drac.

La tour de 52 mètres de haut en bordure de la Deûle sera composée de 96 logements d’un coût moyen de 3800€/m2, stationnement compris, du T1 au T5, avec 43 3 pièces, 6 duplex, ainsi qu’un penthouse de 149 m2 au sommet. Sigla Neuf, son promoteur, assure avoir déjà reçu une dizaine de dossiers de réservation. 144 places de parking seront prévus. Les travaux débuteront, une fois le permis de construire purgé, en 2019 et devraient durer 20 mois.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×