Après trois ans de travaux, le centre national de la mer de Boulogne-sur-Mer a achevé sa 4ème mue. Mais pas n’importe laquelle. Cette fois en forme de raie mantra, dessinée par l’architecte Jacques Rougerie, le père originel du musée. Sous cette coque marine, se cache un chantier hors norme entrepris par Vinci Construction et sa filiale Sogea-Caroni.

Les entreprises ont réalisé l’adjonction d’un bassin de 9 mètres de profondeur pouvant contenir 9 500 m3 d’eau de mer. Il aura nécessité la pose spectaculaire d’une baie de 20 x 5 m de 38 centimètres d’épaisseur.

Nausicaa se hisse désormais en haut du podium européen des plus grands aquariums. A cela s’ajoute un nouveau parcours de visite et la réalisation d’un amphithéâtre offrant un panorama du bassin. Ce chantier d’un montant 85 millions d’euros (Région, Conseil départemental du Pas-de-Calais, Communauté d’agglomération du Boulonnais et Europe), s’inscrit dans la continuité de l’axe Liane du territoire. Reste une dernière tranche de travaux attendue au feu vert de l’Europe.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.