Cirmad, Norpac et Ossabois réalisent une résidence universitaire dans un délai record à Arras. La performance tient à la fois au procédé constructif et à l’organisation du chantier.

Suspendu à la flèche d’une grue, le module en forme de conteneur tourne doucement dans l’air, au-dessus d’une centaine de ses semblables, déjà posés. L’opérateur à la manœuvre vise des cônes de calage et vient y loger son colis de cinq tonnes. Un autre opérateur, perché sur une nacelle, accompagne le mouvement avec une gaffe puis à la main. En quelques secondes, le module a atterri, en parfait alignement avec ceux qui se trouvent en dessous et sur son côté. Il ne reste plus qu’à recouvrir d’un parement les jointures et de raccorder câbles et tuyaux... La scène se répète depuis janvier sur le chantier d’une résidence étudiante de 150 chambres, au bord du campus universitaire d’Arras. Etonnamment paisible, presque discrète... Mais pour le groupement Cirmad Nord et Norpac, maître d’oeuvre du projet, l’enjeu est important. 

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×