La première partie de ce nouveau musée consacré à l’archéologie est ouverte depuis cet été.
La seconde (conditionnelle) pourrait voir le jour à l’horizon 2030 avec la création d’un parc archéologique.
Un projet global qui est le fruit d’une collaboration particulièrement étroite entre les constructeurs et les concepteurs, en l’occurrence l’agence Trace, très à l’écoute des archéologues.

Patrick Urbain

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×