Premier bâtiment érigé par l’Université Catholique de Lille, la résidence Albert-Legrand, située à l’angle du Boulevard Vauban et de la rue Norbert-Segard va être réhabilitée. Les travaux viennent de commencer.
Le campus lillois vient de lancer un chantier symbolique : la réhabilitation de cette ancienne résidence qui deviendra le futur siège de Junia et le lieu d’accueil des étudiants.

Elle passait incognito à l’angle du Boulevard Vauban et de la rue Norbert-Segard. L’ancienne résidence Albert-Legrand de 60 chambres passe désormais sous le feu des projecteurs. En chantier depuis avril, cette maison centenaire deviendra, d’ici à 19 mois, le futur siège du campus lillois Junia, regroupant sous la même coupe les écoles d’ingénieurs HEI, ISA et ISEN Lille, depuis juillet 2020. « Le chantier a une portée symbolique puisque c’est le premier bâtiment de l’Université Catholique de Lille et le futur siège de Junia, détaille Jérôme Crunelle, son directeur immobilier et patrimoine.

Ce sont aussi les premiers coups de pioches d’un projet structurant à 128 M€ pour le campus autour de 12 bâtiments à redéployer en 3 îlots : Legrand, Rameau et Colson d’ici à 2025. «La maison Albert-Legrand rassemblera les fonctions administratives et les supports communs à toutes les écoles et Junia. Avec un plateau de 500 m2 de services au rez-de-chaussée. Ce sera un lieu d’accueil, modulable et une vitrine », appuie Thierry Occre, directeur général de Junia.

L’équipe de maître d’œuvre, menée par l’architecte Nathalie T’Kint l’a bien saisie en proposant un bâtiment polyvalent, préservant le style néogothique du bâtiment «tout en le projetant dans le XXIème siècle», décrit-elle. L’entrée, située Boulevard Vauban, sera dotée d’une extension vitrée surmontée d’une serre pour conserver une visibilité sur la façade d’origine. Elle sera bordée par des espaces végétalisés . La maison Albert-Legrand disposera d’une grande circulation centrale qui débouchera sur le bâtiment de l’ISA situé à l’arrière. Un nouveau volume plus moderne sera bâti ainsi qu’une nouvelle passerelle pour assurer les connexions. Du 1er au 4ème étage seront proposés des espaces polyvalents de bureau, d’ateliers,… flexibles.

OBJECTIF LABEL BREAM

Un chantier technique qui mêle construction neuve à 20 % et réhabilitation à 80 % pour les entreprises comme Demathieu Bard tout en limitant les nuisances. « On va devoir mettre une grue sur ce site assez étroit, décrit Fabien Duhamel directeur d’agence ouvrages fonctionnels, génie civil chez Demathieu Bard qui débute les opérations de curage. On évacue cloisons, faux-plafonds, fenêtres… On conserve le plancher bois qu’on va renforcer par des fers métalliques. »

Commun au vaste programme de travaux de Junia, ce chantier a des objectifs environnementaux forts. L’accent est mis sur recyclage des déchets avec un tri poussé. L’isolation sera assurée par de la laine de bois, excepté l’espace végétalisé du dernier étage qui ne sera pas traité thermiquement, utilisé selon les saisons. Des panneaux solaires se fondront sur le nouveau volume arrière, plus sombre. Enfin, des cuves de récupération d’eau de pluie seront déployées sous les courées à l’entrée. De quoi offrir aux étudiants et usagers de passage une vitrine vertueuse de Junia fin 2022.

En chiffres

  • 1880 : inauguration du bâtiment après 1 an de travaux.
  • 19 mois : la durée du chantier
  • 3 000 m2: la surface plancher de la résidence dont 80% sera rénovée.
  • 12 M€ : le budget total dont 7 à 8 M€ pour les travaux.
  • 2000 m2 : la surface de cloisons et 2000 m2 de faux-plafonds évacués.
  • 40 tonnes de charpentes métalliques
  • 500 m2 de vitrage

La fiche

  • M.O.: Junia
  • M.OE.: Nathlie T’Kint
  • Entreprises : Demathieu Bard: lot Gros œuvre étendu / SDI : lot Plâtrerie – cloisons – faux plafonds – menuiseries int- parquet / SPDE/CRI : lot Revêtements sols – faïences peintures / AXIMA CONCEPT (ENGIE SOLUTIONS): Chauffage ventilation plomberie / SPIE INDUSTRIE TERTIAIRE : Electricité / THYSSENKRUPP: Ascenseur.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.