La Fédération Régionale des Travaux Publics Hauts-de-France prévient : sans un retour rapide des appels d’offres, l’emploi sera menacé.

Des mois qu’elles ont lancé l’appel aux appels d’offres. Faute de réponses des donneurs d’ordres publics, « un tiers des entreprises de Travaux Publics éprouvent de fortes craintes pour la continuité de leur activité ».Ce sont les résultats d’une enquête menée auprès des dirigeants régionaux.

Une commande publique cruciale alors que plus de 60 % de la commande du secteur dépend des collectivités territoriales. Soit les communes, les intercommunalités ainsi que les départements. Un secteur qui représente pas moins de 650 entreprises et 26 000 salariés dans les Hauts-de-France.

« L’enjeu est clair pour la région : préfère-t-on financer des infrastructures, ou de l’inactivité ? » Bernard Duhamel, président de la FRTP ne mâche pas ses mots par voie de communiqué. Il rappelle que toute l’activité des Travaux Publics a été gelée (sauf interventions vitales). Ceci jusqu’à ce que soit établi un guide de préconisations sanitaires (le 2 avril 2020).

Un coup dur accentué par le report du deuxième tour des élections municipales et donc des projets d’investissement communaux.

Chantier TP de Eiffage à Marcq-en-Baroeul

L’appel des TP aux donneurs d’ordre

Les plans de relance fleurissent, les nouvelles gouvernances sont installées, la rentrée semble déjà lointaine. Les pros des TP constatent pourtant que le compte n’y est toujours pas. « Les appels d’offres sont toujours aussi bas. Les aides financières sont là, mais ne sont pas utilisées ! »

« Les chiffres sont sans appel : si, en mars, la chute des appels d’offres a été de 45 %, et de 70 % en avril, elle était encore de 33 % à fin août 2020.  » Et cette tendance se confirme sur ce dernier mois : le nombre d’appels d’offres est toujours aussi bas. Ce sont les communes et les intercommunalités qui sont les plus timorées dans la relance. C’est jusque – 50 % d’appels d’offres pour les communes.

Et sachant que, entre l’appel d’offre et la commande, se passent plusieurs mois, le secteur des Travaux Publics s’interroge. Comment, faute de commande, les entreprises de TP pourront-elles poursuivre leur activité dans les semaines et les mois à venir ? »

Selon la FRTP, si les offres ne reviennent pas rapidement, un tiers des entreprises pensent réaliser, en décembre 2020, moins de la moitié de leur CA (par rapport à décembre 2019).

« Alors que les entreprises font tout ce qui est possible pour maintenir leurs effectifs, il n’est pas possible pour une société de voir son chiffre d’affaires chuter de moitié sans traduire cela par une réduction de postes, voire pire », prévient Bernard Duhamel, président de la FRTP Hauts-de-France, qui demande solennellement aux élus et aux services des municipalités et des intercommunalités de reprendre au plus vite le niveau d’investissement qui était celui d’avant la crise sanitaire.

« Elles en ont les moyens, les équipes peuvent s’organiser pour assurer ces missions, comme les nôtres se sont adaptées lorsqu’il a fallu redémarrer les chantiers. Il faut maintenant que, au-delà des déclarations, les élus et leurs services agissent et investissent. Nous disposons d’indicateurs pour suivre cette commande publique.

Et il est indéniable que ni les élus ni les services des collectivités ne donnent un vrai coup d’accélérateur. Nous avons joué le jeu à la sortie du confinement, nous attendons que les donneurs d’ordre fassent de même. » C’est dit !

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.