Ce vendredi 1er avril, le conseil communautaire de Lille a officiellement lancé la consultation pour l’attribution de la prochaine concession de service public des transports urbains. L’assemblée a acté le principe d’une rémunération du concessionnaire en fonction du nombre de voyageurs et du taux de fraude, la poursuite et l’amélioration de la médiation et surtout l’installation du contrôle d’accès. Ce contrat d’une durée de 7 ans à compter du 1er janvier 2018 devra “abaisser la facture de 10%”, a expliqué le président Castelain. Avec ses “200 000 euros de fonctionnement par an”, la ligne transport représente en effet le poste le plus important de la MEL.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×