Avec son dispositif France Relance lancé en septembre 2020, l’Etat accompagné des Fédérations professionnelles de BTP, a choisi de mettre le paquet pour accélérer la reprise du secteur du BTP . Notamment en y investissant 10 milliards d’euros et en privilégiant l’activité par le recours à l’emploi et la formation professionnelle.

Afin de relancer l’activité du secteur du BTP, ce sont près de 10 milliards d’euros qui ont été injectés par l’État dans le dispositif France Relance dont 6,7 milliards d’euros consacrés à la rénovation énergétique des bâtiments  publics et privés pour réduire sensiblement les émissions de CO2 (le bâtiment étant à l’origine d’un quart des émissions). A cela s’ajouteront des cofinancements publics ou privés ainsi que d’autres mesures de  France  Relance soutenant  le  secteur  des  travaux  publics : plan d’investissement du Ségur de la Santé, accélération de certains projets d’infrastructures ou encore aide à la relance de la construction durable qui doit permettre de lutter contre l’artificialisation des sols et l’étalement urbain tout en soutenant la construction afin de répondre aux besoins de logement des Français. 

Mettre les moyens pour former et embaucher

Concernant l’emploi et la formation professionnelle, France Relance augmente massivement les moyens dédiés à la formation des jeunes et des demandeurs d’emploi dans les métiers de la transition écologique, dont la rénovation énergétique. L’état mobilise parallèlement   les   moyens   nécessaires   pour   préserver,   transmettre   et   développer   les compétences en matière de rénovation énergétique au sein des entreprises. De plus, Les dispositifs PTZ et Pinel seront maintenus en 2021.

4 214 projets de rénovation énergétique

Avec France relance se sont aujourd’hui 4 214 projets de rénovation énergétique des bâtiments publics de l’État pour un total de 2,7 milliards d’euros qui ont été retenus à la suite d’une démarche d’appels à projets historique (6687 projets pour 8,4 milliards d’euros de demande). La sélection des projets favorise les artisans, les TPE et les PME du BTP. Les marchés doivent être notifiés d’ici fin 2021.

Mais également des instructions pour la mise en œuvre de 1,3 milliard d’euros de financement Etat pour la rénovation des bâtiments des collectivités. Les projets doivent être sélectionnés prochainement pour une notification des marchés au plus tard fin 2021.

Enfin, l’activité des entreprises du BTP augmente également grâce au succès du dispositif « MaPrimeRenov’ » (pour la rénovation énergétique des logements privés) qui connait un très fort succès avec près de 190 000 dossiers déposés l’année dernière.
Parallèlement, les dispositifs pour la réhabilitation des logements sociaux, la réhabilitation des friches et le crédit d’impôts pour la rénovation énergétique des locaux des TPE et PME sont déjà en cours de mise en œuvre.
France Relance soutient également la construction de logements neufs en mettant en place une aide à la relance de la construction durable, qui encourage les maires a délivrer des permis de construire tout en veillant à lutter contre l’artificialisation des sols.  Elle prend en compte les permis délivrés depuis septembre 2020.

Soutenir les artisans, TPE et PME dans les territoires

L’Etat continue également de prendre des mesures de simplification pour favoriser la relance du secteur du BTP et en particuliers des artisans, TPE et PME au plus près du territoire. Notamment avec la mobilisation de tous les outils de la commande publique pour une notification des travaux de rénovation énergétique des bâtiments publics au plus tard fin 2021, mais aussi par le rehaussement jusqu’au 31 décembre 2022 du seuil de passation de marchés publics en procédure simplifiée pour les travaux jusqu’à 100 000 euros avec la loi d’accélération et de simplification de l’action publique (ASAP). Enfin la loi d’accélération et simplification de l’Action Publique (ASAP) prévoit également que 10 % des marchés globaux soient réservés aux PME pour assurer que celles-ci bénéficient pleinement de la relance.

50 000 emplois dans les TP d’ici 2022

Pour accompagner ce plan, l’ensemble des Fédérations professionnelles se sont engagées à consolider l’emploi existant en solde net et maintenir une dynamique de création d’emplois au cours des deux prochaines années. La FNTP s’engage ainsi à 50 000 embauches dans les travaux publics d’ici 2022. Dans le bâtiment, les effectifs de l’apprentissage seront maintenus en 2021 à un niveau équivalent à celui de 2020, lui-même supérieur de 5% à celui de 2019. Autres objectifs : augmenter de 50% le nombre d’apprentis dans les travaux publics entre 2019 et 2022,  soit une évolution de 8 000 à 12 000 apprentis sur la période ; mobiliser les entreprises adhérentes pour que tout apprenti soit effectivement accueilli au sein d’une entreprise fin février 2021; Reconduire une opération équivalente à celle des « 15 000 bâtisseurs » menée par la FFB dans les quartiers prioritaires de la ville en 2018-2019 et de façon plus générale une campagne de recrutement et de promotion des métiers; Promouvoir la mixité dans le secteur de l’artisanat du bâtiment et encourager l’entreprenariat au féminin et enfin quantifier l’empreinte carbone du secteur des travaux publics et présenter un plan d’investissement dans les infrastructures.

Etat des lieux en mars 2021

L’Etat et les Fédérations professionnelles de BTP ont prévu de refaire un point d’étape en mars 2021. Et si cela s’avère nécessaire, ils adapteront et compléteront les indicateurs afin de poursuivre le travail de réflexions engagé notamment sur les volets de la formation et des compétences.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.