La filiale construction du groupe nordiste fait évoluer sa gouvernance alors qu’elle reprend progressivement son activité sur le terrain. 

 

C’est un changement qui intervient dans une période délicate. A compter du 17 avril 2020, Frédéric Sternheim est nommé Président de Rabot Dutilleul Construction, poste jusqu’à présent assuré par François Dutilleul. En poste depuis deux ans, Thierry Geffroy laisse son fauteuil de directeur général à Patrick Adam. Enfin, Arnaud Merveille est nommé Directeur Administratif et Financier. Comme premier chantier, la nouvelle équipe de direction a pour mission la reprise de l’activité en cette période de crise liée au coronavirus et de poursuivre le plan stratégique “Demain 2025”. L’entreprise et ses filiales ont réalisé un chiffre d’affaires de 305 millions d’euros en France en 2019.

 

Reprise des chantiers…

Dès ce mardi, quelques premiers compagnons de Rabot Dutilleul Construction ont repris la route des chantiers. Au moins un projet par région d’implantation sera relancé avant une reprise progressive. Dans les Hauts-de-France, les deux chantiers d’envergure de réhabilitation des Grands Moulins de Paris à Marquette-lez-Lille et du collège Jean Macé à Lille accueilleront en premier lieu de nouveau les équipes. Ailleurs en France, les travaux reprennent pour la réhabilitation en logements des anciens hôpitaux Villemin Maringer Fournier à Nancy, le CROUS de Strasbourg, un EHPAD et un service de soins à domicile à Moyenmoutier dans le Grand Est ou encore un chantier de logements à Massy en Ile-de-France. 

En Ile-de-France, Rabot Dutilleul Construction vient notamment de livrer, de manière accélérée, un service de réanimation d’une capacité de 55 chambres, ainsi qu’un service dédié aux soins critiques de 30 chambres pour l’hôpital Henri Mondor en vue d’accueillir les malades du coronavirus. 

 

… en sécurité 

C’est évidemment, “dans un strict respect des recommandations sanitaires” que le retour des compagnons sur les opérations s’amorce. Pour cela, un guide interne « Covid RDC » basé sur le guide de l’OPPBTP, a été diffusé auprès des équipes avec la mise à disposition de masque, de gants, de gel hydroalcoolique et autres préconisations de nettoyage des équipements… “Des postes de « Chargé de Prévention Covid » ont également été créés au sein de l’entreprise pour garantir la sécurité sanitaire des personnels présents et entrants sur chaque chantier”, indique l’entreprise régionale qui affiche un carnet de commandes de 400 millions d’euros en construction en France. 

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.