Approuvé en juin dernier par les élus métropolitains, le Schéma directeur des Infrastructures de Transport prévoit la création de 27 nouveaux projets dont 5 lignes de tramway. Devraient donc être prochainement maillées, les villes de Neuville-en-Ferrain, Tourcoing, Roubaix et Hem; Roubaix et Wattrelos; Lille, Wattignies et Seclin; Lille, Loos, haubourdin et Hallennes-lez-Haubourdin et enfin, Lille, Saint-André-lez-Lille, Marquette-lez-Lille et Wambrechies. Mais avant cela, la loi impose la tenue d’une concertation publique qui pourrait avoir lieu le premier semestre 2021 sous la houlette de la Commission nationale du Débat Public (CNDP). Ce que vient de lancer le dernier conseil métropolitain d’octobre pour associer la population aux futurs tracés.

Dans le même temps, les élus ont entériné un accord avec Alstom pour la mise en service du nouveau système de pilotage automatique du métro en 2021. Puis des rames de 52 mètres pour 2023. Le constructeur devra toutefois s’acquitter de 23 millions d’euros de pénalités à verser à la MEL, réaliser des prestations de maintenance à hauteur de 20 millions d’euros et verser un intéressement à la commercialisation du pilote de 15 millions d’euros.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.