Les lauréats des Victoires du paysage 2020 ont été décernés le 30 mai 2021. Lors de cette 7ème édition, 67 maîtres d’ouvrage et 37 lauréats ont été mis en lumière. L’événement était animé sous le patronage de Mikaël Mercier, président de VAL’HOR, l’Interprofession française de l’horticulture, de la fleuristerie et du paysage, et de Michel Audouy, président du jury des Victoires du Paysage.

Le Grand Prix du Jury a été décerné à la métropole nantaise pour la transformation de l’ancienne carrière Miséry en un jardin luxuriant. Trois prix spéciaux ont été remis : un prix spécial « Cœur de ville » à Béziers pour sa place Jean-Jaurès, un prix spécial du jury au département des Yvelines et la Communauté Urbaine du Grand Paris Seine et Oise pour le parc du Peuple de l’Herbe à Carrières-sous-Poissy et une mention spéciale à REI Habitat pour le jardin Le Bourg à
Montreuil.

Parmi les vainqueurs, deux lauréats du Nord et du Pas-de-Calais :

La ville de Calais décroche l’or pour le travail réalisé sur le front de mer. @Agence Babylone
  • Dans la catégorie « Infrastructures », la ville de Calais décroche l’or pour le travail réalisé sur le front de mer.
    • Objectif : Faire des contraintes d’un site urbain la source d’inspiration d’un parc dunaire sculpté par les embruns.
    • Paysagistes concepteurs / Mandataires du projet : Agence Philippe Thomas
    • Agence Babylone / Entrepreneur du paysage : Terideal
    • Pépiniéristes : Pépinières Tortefontaine – Les Gazons de France
Une vue des futurs aménagements du front de mer © Philippe Thomas

La requalification du front de mer fait partie des objectifs cruciaux du schéma de développement urbain de la ville de 2010. Pour cela, Calais a adopté un programme mixte à plusieurs enjeux : touristique, économique et culturel. Le site réaménagé est situé sur un promontoire entre la plage, le chenal, le port et le centre-ville à proximité d’un ancien fort militaire Vauban. Les paysagistes ont fait du vent leur allié pour façonner ce nouveau lieu ludique et de promenade soumis aux embruns. Il est constitué d’une succession de : plage, dune blanche, dune grise, dune boisée et panne dunaire.

La ville de Pecquencourt remporte l’argent pour la requalification de l’espace central des cités Lemay et Sainte-Marie classées au Patrimoine Mondial de l’Unesco. @Victoires du Paysage
  • Dans la catégorie « maîtres d’ouvrage publics, aménagement de quartier, la ville de Pecquencourt remporte l’argent pour la requalification de l’espace central des cités Lemay et Sainte-Marie classées au Patrimoine Mondial de l’Unesco.
    • Objectif : Redonner une identité aux espaces publics et soigner le cadre de vie de tout un quartier
    • Paysagiste concepteur / Mandataire du projet : Savart Paysage
    • Entrepreneur du paysage : Colas Nord-Est
    • Pépiniériste : Vicq Arbor Pépinières

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.