Le tribunal de commerce de Tourcoing vient de prononcer la liquidation judiciaire de Nord Construction Nouvelles (NCN). Basée à Hesdin L’Abbé, l’entreprise TCE employait quelque 220 salariés.

Coup dur pour le Boulonnais. NCN n’est finalement pas reprise. Ainsi en a dĂ©cidĂ© le tribunal de commerce. MalgrĂ© deux offres de reprise, selon nos confrères de La Voix du Nord, l’entreprise placĂ©e en redressement judiciaire dĂ©but juin ne poursuivra pas son activitĂ©. Sur les rangs notamment, Adem Beyazit. Le dirigeant du groupe MaxiBat Ă  Outreau s’était positionnĂ©.

« J’espĂ©rais reprendre 72% du personnel et une partie des actifs », qu’il comptait loger dans une nouvelle sociĂ©tĂ© appelĂ©e CĂ´te d’Opale Construction, explique-t-il. Un projet qu’il n’abandonne pas puisqu’il souhaite toujours embaucher entre 50 et 100 personnes qu’il pourrait trouver dans les rangs du dĂ©sormais, ex-NCN. « Depuis ce matin, je reçois des CV et des mails des personnes licenciĂ©es ». Avec cette nouvelle entreprise, il vise 35 Ă  40 millions d’euros de chiffre d’affaire pour son groupe, dès l’an prochain. « CĂ´te d’Opale Construction s’occupera de projets Ă  partir d’1,5 million d’euros et d’ouvrages spĂ©cifiques », confie-t-il. MaxiBat devrait quant Ă  elle rester sur des chantiers plus modestes.

NCN: Une société trentenaire

Bien connue sur le Littoral, NCN a donc fait les frais d’une trésorerie serrée et de l’épidémie de Coronavirus. Fondée en 1984 par Daniel Morel, elle est dirigée par son fils Willy* depuis 1996. En 2018 dans nos colonnes, il se disait déjà « prudent ». Et déplorait un secteur de la construction encore fébrile avec des prix toujours tirés vers le bas. Loin d’imaginer qu’un coronavirus le pousserait finalement au clap de fin.

J.D.

*Contacté, il n’a pas répondu à notre sollicitation.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner Ă  la Chronique ?

Pour accéder :
  • Ă  l'actualitĂ© BTP rĂ©gionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces lĂ©gales
Avantages :
  • L'info mĂ©tier et marchĂ©, partout et tout le temps, grâce Ă  notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activitĂ© locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimitĂ©) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimitĂ©) : 448 euros (soit 30% de rĂ©duction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.