Génie climatique, fluide, domotique, électrotechnique, système automatique… A lille, le lycée Baggio façonne les futurs techniciens tout en accentuant ses formations sur le développement durable.

Implanté depuis 1936 le long du boulevard périphérique au sud de Lille, le lycée César Baggio comprend actuellement 1 700 apprenants de voies générale, professionnelle ou encore technologique, du lycée aux classes prépa en passant par le BTS. Ses formations se rassemblent avant tout autour des sciences et technologies industrielles. Et avec une demande de 20 % d’emplois industriels en région, il y a de quoi former. Coté lycée professionnel, des filières graphique, électronique, mécanique et énergétique sont proposées, dont quatre options pour la filière STI2D (architecture et construction, système informatique et numérique, énergie et environnement, innovation technologique et éco-construction). S’ajoutent des filières professionnelles énergétiques, systèmes numériques, des métiers de l’électricité et de ses environnements connectés. Niveau supérieur, les BTS proposent ces mêmes options « Nos référentiels de formation sont revus régulièrement, explique Bertrand Lorthioir, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques secteurs énergétique et électrotechnique du lycée. Un de nos plus anciens BTS est celui du génie climatique et fluidique. D’ailleurs, compte tenu de l’évolution des objets connectés, nous avons intégré dernièrement une option Domotique Bâtiments Communicants ».

Réseaux électriques intelligents

Ce BTS Fluides, Énergies, Domotique (FED) forme des spécialistes des automatismes, des réseaux de communication du bâtiment ainsi que des nouvelles applications de la gestion de l’énergie (réseaux électriques intelligents, villes intelligentes). Les futurs techniciens seront en mesure de concevoir, d’installer, de programmer et de mettre en service des solutions techniques innovantes, performantes et énergétiques dans l’habitat et les bâtiments professionnels concernant le chauffage, la climatisation, l’eau, l’éclairage, les volets roulants ou encore les systèmes d’alarme.
« Ouverte en septembre 2017, la 1ère promo de ce BTS option domotique sortira en juin, ajoute Bertrand Lorthioir. La dimension BIM y a été intégrée notamment par la montée en compétence des élèves par des stages en entreprises ».

Formation Praxibat

Parallèlement, pour former sur l’installation des réseaux de ventilation et en assurer les performances (débit, pression, équilibrage aéraulique), le lycée Baggio a mis en place des modules Praxibat ventilation et Praxibat étanchéité à l’air. Des enseignants du lycée ont été formés et sont aujourd’hui détenteurs d’une attestation de compétences formateur Praxibat. Ces modules servent aux apprenants de la filière thermique mais sont également disponibles pour des formation à destination des entreprises. Une façon d’attirer un nouveau public dans les couloirs de cette institution lilloise.

La fiche
Lycée Baggio
332 Boulevard d’Alsace
59000 Lille

Proviseur : Jean-Marie Trapani

Directeurs délégués aux formations professionnelles et technologiques (DDFPT) :
Mohamed El Mourabit
Bertrand Lorthioir

Effectifs : 1700 élèves

 

Gaël-Druelle-formation-lycee-baggio-energie-durable-lille-chronique-btp-hdf
Gaël Druelle, 19 ans, 2 ème année BTS électrotechnique
«J’ai eu un Bac S. J’avais en tête le projet de m’engager dans l’armée. Ici, au lycée Baggio, la notion d’économie d’énergie est fortement mise en avant, en cours comme en atelier. Mon projet de fin d’année porte sur la récupération de l’eau de pluie avec système de pompage. D’autres travaillent sur des systèmes d’éclairage, de panneaux photovoltaïques…Nous passons en revue tous les types de moteur, on réalise du cablage, étudions le paramètrage des machines…J’aimerai continuer et faire une licence pro dans les énergies renouvelables».

 

Clement-wannehain-formation-lycee-baggio-energie-durable-lille-chronique-btp-hdf
Clément Wannehain 19 ans, 2ème année BTS électrotechnique «J’ai fait un Bac pro électrotechnique au Lycée des Flandres à Seclin et comme suite logique j’ai intégré le lycée Baggio. Pour mon projet de fin d’année, avec mon équipe nous avons choisi de travailler sur l’éclairage d’une salle avec un système de variation de lumière en fonction de l’apport de luminosité. Il faut être minutieux sur les cablages par exemple. Nous avons également appris à planifier nos projets, visualiser tout le système dans sa globalité, en amont, au lieu de foncer tête baissée au risque de se tromper dans notre montage».

Giuseppe-Galasso-génie-electrique-formation-lycee-baggio-energie-durable-lille-chronique-btp-hdf
Giuseppe Galasso
Professeur génie électrique BTS électrotechnique
Professeur génie électrique en BTS électrotechnique depuis 1990, Giuseppe Galasso a vu évoluer son enseignement. « Dans nos filières techniques, nous devons sans cesse être au fait des nouvelles technologies pour rester à jour. Aujourd’hui nos travaux reposent essentiellement sur l’économie d’énergie. Par exemple, nous travaillons sur l’éclairage intelligent avec des LED que l’on adapte à l’occupation d’une salle. Nous recherchons comment jouer sur la variation de vitesse d’appareils de ventilation. On cherche, on met en œuvre… Il y a une vingtaine d’années, les industriels demandaient aux techniciens de faire des systèmes de variations de vitesse. Aujourd’hui, on nous demande comment éviter de consommer trop d’énergie et d’éviter le gaspillage ».

 

 

 

 

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×