Benoît Loison, président de la FFB 5962, Jean-René Lecerf, président du département du Nord et Bernard Duhamel, président de la FRTP ont signé des pactes de relance, de confiance et de solidarité.

C’est un signal fort qui a été lancé le 18 mai 2021. Le Département du Nord a signé avec la Fédération française du Bâtiment 5962 et la Fédération régionale des Travaux publics des pactes de relance, de confiance et de solidarité, soulignant par cet événement symbolique son soutien aux acteurs de la Construction et des Travaux publics.

300 M€ d’investissements BTP en 2021

Malgré la crise sanitaire, le département du Nord a maintenu ses investissements et contribué à la relance économique. En 2020, il a financé 100 M€ d’opérations de travaux publics et 120 M€ de travaux de construction, dans le cadre de chantiers de ses propres bâtiments, des collèges, des routes ou encore en soutien des communes et intercommunalités pour leurs travaux d’investissements. « Et le budget atteint 300M€ en 2021 avec 78M€ pour les collèges, 73M€ pour les infrastructures et réseaux et 48 M€ en aides départementales aux projets des territoires », détaille Jean-René Lecerf, président du département du Nord.

Et il compte donner, au travers de ces pactes, une visibilité sur les nombreux projets que financera le Département : réhabilitation du collège des Rouges Barres à Marcq-en-Baroeul, reconstruction du collège Pablo-Neruda à Wattrelos, travaux du collège Paul-Duez à Cambrai, contournement de Maubeuge, mise à deux voies de la D642, chantiers des musées Cassel, Matisse, … et y « emmener les entreprises, particulièrement les TPE et les PME ».

Le président de la FRTP Bernard Duhamel s’est ravi de la visibilité donnée aux entreprises. Si les pactes diffèrent suivant les fédérations, côté FFB, on retrouvera également dans le texte des mesures sur l’insertion de personnes sans activité et allocataires du RSA et sur la limitation du recours à la sous-traitance en cascade sur les chantiers mais également des avances pour soutenir les trésoreries, un plafonnement des pénalités de retard à 10%, des facilités de conditions de paiement, un allègement à 2% des retenues de garanties, la révision des prix,… Autant d’engagements mutuels qui satisfont le président de la FFB 5962 Benoît Loison, inquiet d’observer le Bâtiment se fragiliser. Le représentant des entreprises a hâte de voir s’ouvrir les marchés pour les soutenir : « Nous sommes dans les starting-blocks ! »

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.