Toufflers

Lancée le 11 mai dernier au sortir du confinement, l’entreprise Swistek se spécialise dans la réalisation d’ouvrages métalliques. Elle a particulièrement réussi son démarrage et croule déjà sous les demandes. Un pari réussi pour le dirigeant, Axel Swistek, en pleine reconversion. Le chef d’entreprise ayant été 6 ans aux commandes de la direction régionale des Compagnons du devoir.

Par Marie Boullenger

Son sourire ne quitte pas son visage. Axel Swistek est un jeune entrepreneur heureux. La plupart des entreprises du BTP sortent petit à petit la tête de l’eau après cette crise sans précédent liée à l’épidémie du Covid-19. Quant à l’entreprise Swistek, elle, a échappé au pire.

« Nous devions lancer officiellement l’activité le 1er avril. Avec le confinement, nous avons finalement démarré le 11 mai. Nous n’avions pas encore de salarié ni de loyer à payer, l’entreprise n’a donc pas été impactée par la crise et cette période a plutôt été favorable au démarchage commercial » confie le natif de Marcq-en-Baroeul. 

De Compagnon à chef d’entreprise

Ancien directeur régional des compagnons, Axel Swistek a fait le pari de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. Métallier de métier, le Nordiste avait, au départ, envisagé la reprise mais a finalement opté pour la création. « Sur 150 courriers adressés à des entreprises de métallerie dans la métropole lilloise, j’ai obtenu 25 retours mais je n’ai pas eu de coup de coeur » raconte le compagnon de formation. Il décide alors de créer sa propre entreprise spécialisée dans la conception et la réalisation d’ouvrages sur-mesure en métal.

De la menuiserie métallique à la ferronnerie en passant par l’agencement, Swistek entend se positionner comme un métallier haut-de-gamme. De surcroît, l’entreprise ne se limite pas aux Hauts-de-France. « L’idée est de travailler rapidement sur des chantiers d’exception avec une forte valeur ajoutée. Nous aimerions cibler des clients qui font notamment appel à des architectes » détaille le chef d’entreprise qui n’a, pour l’heure, pas encore répondu à des appels d’offres.

Carnet de commandes plein

Installée depuis mi-mai dans son atelier de 250 m2 au coeur de la zone industrielle de Toufflers, l’entreprise a démarré sur les chapeaux de roues. Son carnet de commandes est même déjà plein. Une situation que l’entrepreneur n’aurait jamais imaginé il y a encore quelques mois. « Nous faisons face à une très forte demande, c’est un sacré démarrage. Nous gérons actuellement plus des urgences qu’un planning » note le dirigeant. L’entrepreneur a en outre récemment obtenu un master en management à l’Edhec. Axel Swistek surfe donc sur la vague mais ne cache pas ses inquiétudes quant aux prochains mois. « Nous n’avons aucune visibilité. J’ai un peu peur que la demande chute brutalement mais il faudra s’adapter. Créer une entreprise, c’est un pari sur l’avenir ».

Si l’entreprise n’en est qu’à ses premiers pas, le dirigeant ne cache pas ses ambitions : recruter trois collaborateurs et atteindre 180 000 € de chiffre d’affaires la première année puis 400 000 € de chiffre d’affaires à horizon 3 ans. « Je ne fais pas de plans sur la comète mais j’ai toutes les cartes en main pour réussir en étant idéalement situé et parfaitement aiguillé et entouré ». Le métallier compte s’appuyer sur son réseau pour faire décoller l’activité et accueillera son premier compagnon apprenti cet été. « Compagnon un jour, compagnon toujours », cette devise prend ici tout son sens. 

axel swistek
A 38 ans, Axel Swistek a quitté ses fonctions chez les compagnons du devoir pour créer son entreprise.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×