La reconversion de l’île Folien à Valenciennes prend enfin corps. Mais il faudra encore quelques années avant qu’elle soit la destination résidentielle branchée promise au début du siècle.

L ’île Folien a été aménagée sur l’Escaut à Valenciennes vers 1950 alors que l’activité industrielle était intense. L’emprise de 5,2 hectares a d’abord accueilli un centre de production de gaz puis des installations techniques d’EDF et de Voies navigables de France (VNF).

En 2007, les deux co-propriétaires, réunis dans une société d’aménagement, ont imaginé de transformer l’île en quartier d’habitat «innovant». l’architecte-urbaniste Odile Decq a établi un schéma directeur. Celui ci permet d’organiser la production d’environ 370 logements, 11 000 m2 de résidences, 3 000 m2 de bureaux et 1 000 m2 de commerces et services autour d’un parc. Un ambitieux programme énergétique conforme aux préceptes de la troisième révolution industrielle «Rev3» devait accompagner ces réalisations. Les locaux existants se sont vidés. VNF a réinstallé son unité territoriale dans un bâtiment neuf sur la rive du fleuve.

ile folien Valenciennes _persp_Aurélien_Faugères-Architecte_Agissilaos_Pangalos-min
La maquette 3D de l’île Folien à Valenciennes – Aurélien Faugères

Et puis… l’île a flotté, entre son passé laborieux et la promesse d’un futur durable. Le démarrage des constructions a été plusieurs fois reporté. « De nombreuses opérations de logement privé étaient proposées en même temps au public, explique Luc Féret, directeur adjoint de VNF. Nous avons dû attendre notre heure ».

Le réveil a sonné en décembre à l’initiative d’Eiffage immobilier. Le promoteur a posé la première pierre de «Rev’do», un immeuble de six étages, offrant 78 appartements en accession, conçu par les architectes Pangalos/Dugasse/Feldmann. A l’ouverture du chantier, 60 % des logements étaient commercialisés, au prix moyen de 3 000 €/m2 .

A noter qu’une partie des matériaux nécessaires seront livrés par voie fluviale, plutôt que par la petite passerelle existante.

Pas encore place nette sur l’île Folien

A côté, sur cette pointe de l’île proche du centre-ville, la société Domitys (groupe Nexity) a programmé une résidence pour seniors de 126 appartements, dessinée par Odile Decq. En outre, un appel à manifestation d’intérêt pour d’autres opérations doit se lancer cette année. La direction d’Eiffage immobilier a déjà indiqué qu’elle y participerait.

L’île Folien semble enfin devenue attractive. EDF et VNF ont confirmé leurs intentions en vue d’une reconversion exemplaire. Les bâtiments seront notamment chauffés par un réseau de géothermie et alimentés en électricité par une mini-centrale hydraulique. L’investissement est de l’ordre de 10 M€.

De son côté, la Ville et l’agglomération doivent réaliser une voirie sur le pourtour de l’île et un nouveau pont, essentiellement réservés aux véhicules des insulaires. Le tout coûtera environ 2,5 M€.

« Nous attendons maintenant d’EDF et de VNF qu’ils rasent les bâtiments restants et dépolluent les terrains », indique Guy Marchant, adjoint au maire de Valenciennes chargé du logement, réélu le 15 mars. L’île n’est pas encore tout à fait en vitesse de croisière…

ilot_folien_credit_Alice_Maignon Valenciennes-min
Chantier Ile Folien – Alice Maignon

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.