Appelez la “Association des Offices de l’Habitat des Hauts-de-France”. Dans une période de mutation pour le logement social, les 13 offices publics de l’habitat du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme, de l’Aisne et de l’Oise s’allient pour mieux peser. Parler d’une seule voix pour défendre les intérêts des près de 400 000 locataires vivant dans quelque 212 000 logements, tel est l’objectif de l’association qui souhaite “compter encore davantage dans le paysage national dans les prochaines années”. Ce rassemblement, scellé le 19 février au siège de Lille Métropole Habitat, intervient alors que la loi de finances 2018 risque de peser sur les comptes des bailleurs et que le projet de loi Evolution du logement et aménagement numérique (ELAN) doit être discuté au printemps. Jean-Louis Cottigny, président de Pas-de-Calais Habitat en est le président, Freddy Grzeziczak, président d’Opal 02, vice-président.
Les membres signataires : Partenord Habitat, Pas-de-Calais Habitat, LMH, Opac de l’Oise, Opac d’Amiens, Oise Habitat, Opal, Terre d’Opale Habitat, Habitat du Littoral, Opsom, Habitat Saint-Quentinois, Baie de Somme Habitat et Fourmies Habitat.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×