Depuis sa reprise par ses salariés en 2016, Gaz Service, entreprise de plomberie-chauffage située à Marly, a augmenté son chiffre d’affaires de plus de 40%. Et continue son développement au nord de Lille et dans le Calaisis.

Par Mathilde Colin

 

Plus de 40 % de chiffre d’affaires en trois ans pour Gaz Service ! Soit 14 millions d’euros pour 2018. Pour assurer son développement, l’entreprise d’installation, de dépannage et d’entretien de chauffage plomberie dont le siège social se situe à Marly, ouvrira prochainement deux nouvelles agences, une entre Lomme et Armentières, une autre vers Calais.

« Nous nous agrandissons peu à peu, confie Sylvain Kwiathowski, l’actuel président. Mais je le fais de manière structurée, sans être trop gourmand, c’est pour moi un gage de sécurité ». Pour cet entrepreneur de 48 ans, cette belle performance ne peut que conforter sa décision prise en 2016 : reprendre Gaz Service.

 

Reprise par des cadres de l’entreprise

Créée en 1971 par la famille Visée, Gaz Service passe en 2010 entre les mains de NéoThermie, un groupe de chauffagistes indépendants et sous la houlette d’un fonds luxembourgois. Pour Sylvain Kwiathowski, embauché en 1992 comme aide comptable puis directeur de filiale, le vent commence alors à tourner. « Nous appartenions désormais à un gros groupe industriel. Notre peur, avec d’autres salariés, était de perdre l’esprit familial qui régnait dans nos agences. Et d’être revendu ou d’être dissolu dans quelques années ».

Finalement les agences régionales ferment une à une. En 2015, le couperet tombe : la société est mise en vente. C’est alors qu’avec six autres cadres de l’entreprise, il fait une offre de reprise. En renfort, il sollicite l’aide de la société de gestion Nord Capital Partenaires et du groupe IRD, un fonds nordiste regroupant des entrepreneurs investisseurs. « J’ai pu rencontrer des personnes avec qui ça a immédiatement matché. J’ai eu affaire à une équipe humaine, à l’écoute… Grâce à leur énorme réseau, ils nous ont facilités les démarches. Et nous avons pu nous rapprocher de nos futurs partenaires bancaires».

 

Pas de candidats à l’embauche

Depuis cette reprise, 70 personnes ont été embauchées. « C’est énorme, raconte le président. Nous atteignons aujourd’hui presque 200 salariés ». L’entreprise a alors dû renforcer sa partie ressources humaines. « Gérer une forte croissance, c’est difficile. Il faut recruter mais il y a peu, voire pas de candidats, surtout pour des postes de techniciens comme les électriciens, les chauffagistes ou encore pour le SAV ». Pourtant les salaires sont attractifs : 1 700 euros mensuel pour un jeune diplômé sortant d’un Bac Pro génie climatique. Faute de main d’oeuvre, le patron doit même se résoudre, pour la première fois, à refuser les demandes de ses clients composés à 60% de bailleurs sociaux mais aussi de particuliers. « Ce n’est pas faute de faire le maximum pour embaucher : petites annonces, publicité, forums, inscription sur la plateforme Proch’Emploi mise en place par la Région, Pôle Emploi… Mais je pense qu’il y a un réel désamour des jeunes pour les métiers manuels », se désole-t-il.

 

Miser sur l’apprentissage

Sa solution pour pallier le manque d’effectifs ? Chercher du côté de l’apprentissage. « Je mise énormément sur les jeunes, qu’ils soient du lycée professionnel François Mansart, du CFA BTP de Marly, des Compagnons du Devoir ou de l’AFPA », explique le chef d’entreprise. Actuellement, Gaz Service compte 17 apprentis parmi ses équipes. Au final, 9 jeunes sur 10 seront embauchés. Alors pour continuer à être au plus près de sa clientèle et assurer les chantiers concernant le changement de gaz dans la région ou la prime coup de pouce de l’Etat, Sylvain Kwiathowski lancera prochainement des travaux d’extension : 500 m² supplémentaires pour son siège de Marly ainsi que l’aménagement du parking sur un terrain de 2 000 m². De quoi accueillir au mieux, clients et nouvelles recrues.

En chiffres

1971 : création par Émile Visée

2010 : rachat par le groupe NéoThermie

2016 : rachat par Sylvain Kwiathowski et six autres cadres de Gaz Service

5 agences dans le Nord : Douai, Lille / Villeneuve d’Ascq, Maubeuge, Cambrai, Marly (siège et stockage)

Flotte de 145 véhicules

14 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018

Près de 200 salariés

gaz-service-chronique-btp-1
A 56 ans , Philippe Maite a été embauché en 2018 comme
magasinier.

 

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.