580 millions d’euros d’investissement, 300 emplois durant la phase de construction. Ce sont les chiffres du projet ElecLink, l’interconnexion en courant continu d’un gigawatt reliant les marchés de l’électricité français et britannique via le tunnel sous la Manche. La première étape de ce chantier porté par Eurotunnel vient de démarrer par la construction de la future station de conversion de Folkestone. Avec ses 69 kilomètres, elle représente un potentiel permettant d’alimenter plus de 1,65 million de foyers par an et permettra de sécuriser l’approvisionnement énergétique des différents acteurs industriels et commerciaux. Mais également de réduire les émissions de dioxyde de carbone d’environ 6 millions de tonnes. Siemens a été retenu pour la construction des stations de conversion au Royaume-Uni et en France, et Balfour Beatty/Prysmian réalisera la fabrication et l’installation des câbles en courant continu à l’intérieur du tunnel sous la Manche et des câbles souterrains en courant alternatif du côté britannique. RTE se chargera quant à lui de l’installation des câbles souterrains en France. Mise en service prévue pour 2020.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.