Après une journée de flou total, le Gouvernement autorisant la poursuite des chantiers, les organisations professionnelles montent au créneau. D’une même voix, la FFB, la Capeb et la FNTP demandent instamment un arrêt temporaire des chantiers pour pouvoir s’organiser. 

MAJ : 19h

« Nous sommes en guerre ». Alors que le Président de la République a sonné la « mobilisation générale » contre la pandémie du coronavirus lors de son allocution du 16 mars dernier, le secteur de la construction demande instamment au Gouvernement d’arrêter temporairement les chantiers, à l’exception des interventions urgentes, et de lui laisser une dizaine de jours pour s’organiser.

 La santé et la sécurité des personnes est une priorité absolue pour les entreprises de Bâtiment et de Travaux Publics.

Face à des mesures de protection qui ne sont pas toujours assurées pour les salariés, en l’absence notamment de masques de protection, face à des donneurs d’ordre qui, de manière éparpillée, arrêtent certains chantiers, face à des difficultés majeures d’approvisionnement, face à certaines interventions des forces de l’ordre pour interrompre des chantiers, le BTP est confronté à une désorganisation, à des risques sanitaires et à une incompréhension mêlée d’inquiétude légitime à la fois des chefs d’entreprise et des salariés.

Pour rappel, le BTP emploie en France plus de 2 millions de salariés sur tout le territoire national. Il est de notre responsabilité collective de limiter au maximum les risques de propagation du coronavirus et de trouver avec le Gouvernement des solutions pour protéger la santé des salariés et assurer la poursuite de l’activité dans de bonnes conditions ».

 

Ce mardi matin, la Fédération Française du Bâtiment relayait les dernières dispositions s’appliquant pour les entreprises du secteur…

Celles-ci font suite à la décision du Président de la République de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire et ce, à compter de ce mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

Des dérogations sur attestation sont possibles dans le cadre de déplacements entre le domicile et le lieu de travail, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent). C’est essentiellement le cas des entreprises de Bâtiment.

Sont également visés les déplacements professionnels ne pouvant être différés.

  • Les entreprises du BTP bénéficient à l’instant d’une souplesse car leur activité ne leur permet pas, pour la grande majorité de leurs salariés, de placer leurs salariés en télétravail.

Si les circonstances le permettent (accord du maître d’ouvrage, accord des salariés…), les entreprises peuvent poursuivre leur activité en respectant strictement les consignes sanitaires données par le gouvernement. Pour autant, chaque entreprise appréciera en fonction de son activité et des circonstances particulières la poursuite ou non de son activité.

–        Pour attester de la nécessité de se déplacer et donc de leur activité de BTP, les entreprises peuvent établir une attestation précise à leurs salariés. Les salariés peuvent également produire leur Carte BTP à titre de justificatif permanent. 

–        Les salariés doivent procéder à une déclaration individuelle en téléchargeant une autorisation de déplacement sur le site du ministère de l’intérieur. 

Cette autorisation de déplacement dérogatoire peut également être rédigée sur papier libre. 

Selon le ministère du travail, les attestations de déplacement ne seront pas exigées ce mardi 17 mars.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×