Le ministre de la Ville, Patrick Kanner, continue son tour de France et vient de signer à Lille le contrat de ville d’agglomération avec la métropole européenne. Après Arras, c’est le deuxième grand contrat de la région « et un des plus important de France ». Le président de la MEL, Damien Castelain, n’a pas caché son objectif de concentrer ses moyens vers les 26 zones prioritaires de la métropole et ses 200 000 habitants. Les priorités du contrat de ville ont été précisées : soutenir le développement économique, renforcer la cohésion sociale et agir sur l’urbain. Cette nouvelle génération sera moins axée sur l’habitat que sur l’animation des quartiers et le développement économique. « On a fait beaucoup sur l’urbain, il faut maintenant faire mieux », insiste le ministre qui croit plus dans le développement économique local, l’insertion par le sport et la culture que par un énième lifting de façade.
Concentre les moyens vers des cibles prioritaires
Ce contrat de ville est également signé par la Conseil régional et le département du Nord. L’idée étant de concentrer tous les moyens des collectivités vers les mêmes quartiers et dans les mêmes actions afin de créer un effet de levier. C’est ainsi la fin du saupoudrage des aides pour une action plus ciblée et plus efficace.
Le contrat va ensuite passer au conseil métropolitain pour être validé. Damien Castelain peut mettre 230 millions sur la table pour les programmes de renouvellement urbain et 41 millions d’euros pour le programme métropolitain de requalification des quartiers anciens dégradés. Très concrètement, le pilotage par la MEL du contrat de ville se concrétise par l’intégration dans ses services des équipes du GIP LMRU.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules:
  • 1 an (10 n° + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 n° + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×