Alors que des signes de reprise sont confirmées régionalement par la Banque de France, le secteur du bâtiment et des travaux publics reste à la peine sur le premier trimestre. Dans le gros œuvre, le repli se poursuit, selon l’étude trimestrielle, avec une demande toujours aussi atone et une tension sur les prix au détriment des marges. Dans le second œuvre, l’activité est maintenue sur le volume du dernier trimestre 2014. Devis et effectifs restant stables.
Les travaux publics, après plusieurs trimestres de recul d’activité, connaissent une stabilisation à un niveau très faible. La décrue des effectifs se poursuit et la Banque de France attend un nouveau repli pour le trimestre en cours, en raison de la faiblesse du carnet de commandes et de la concurrence toujours aussi vive sur les prix dans un contexte de trésorerie fragilisée.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.