« Devenir leader européen de la construction du futur », telle est l’ambition de Zoubeir Lafhaj, professeur responsable de la toute nouvelle Chaire construction 4.0 portée sur les fonts baptismaux par Centrale Lille.

A ses côtés, Bouygues Construction, apporte, “comme depuis 15 ans”, dixit Philippe Bonnave, son PDG et ex-centralien, l’expertise industrielle. Et la coquette somme de 3 millions d’euros sur les 4 millions de ce programme également soutenu par la Région et la MEL.

Au coeur de ses recherches pour moderniser le secteur : robotisation et automatisation du chantier, mise en place de méthodes disruptives pour la conception et enfin, optimisation du chantier.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.