Hermies

Cathelain fait partie de ces pépites discrètes et performantes qui font la richesse de la région. Ses 100 ans ont été discrets, Covid-19 oblige. 

Il n’y aura finalement pas eu de flonflons. La Covid-19 est passée par là mais il reste tout de même quelques goodies destinés à marquer le coup. A Hermies (62), entre Bapaume et Cambrai, l’entreprise Cathelain vient pourtant d’entrer dans le cercle très fermé des entreprises centenaires. En effet, Achille Cathelain a crée l’entreprise en 1920.

Intégrée en 1992 dans le groupe familial Gagneraud, elle en est aujourd’hui l’un de ses fleurons. La greffe a d’abord pris par un partage de valeurs, mais aussi grâce à une faculté de prise de décisions à l’échelon local. «Une région est autonome. Elle bénéficie toutefois d’une mutualisation de services généraux tels que le juridique, l’informatique, les achats de matériels et autres moyens d’exploitation, permettant une forte agilité et réactivité par rapport aux marchés », détaille Didier Lefebvre, directeur général.

Cathelain se distingue notamment en fournissant des prestations complètes dans plusieurs domaines de travaux BTP : gros œuvre/génie civil, voiries/ réseaux divers/assainissement, et couverture/ étanchéité/bardage, auprès de clients collectivités et privés (industriels, centres commerciaux, plateformes logistiques). Son rayon d’interventions se situe dans la grande région Nord de France intégrant la Normandie et l’Ile-de-France.

Début 2020, cette société pilier dans ce bassin d’emplois, a ajouté une nouvelle corde à son arc. Avec l’arrivée de ECI basée à Saint Laurent-Blangy, près d’Arras, elle se diversifie vers l’électricité générale et accueille 23 salariés dans son giron.

chantier cathelain grue
Le chantier du futur centre aquatique de Carvin.

Des chantiers de 50 000 à 20 M€

Plus de 200 chantiers sont réalisés chaque année avec une répartition équilibrée entre les grands métiers: gros œuvre, VRD, et couverture-bardage pour des opérations de l’ordre de 50 000 euros à 20 millions d’euros. Comme le précise Laurent Montreuil, directeur régional délégué, ces réalisations se déclinent « avec les mêmes exigences qui font la force de l’entreprise : qualité de prestations, respect des délais et des clients».

Avec l’important développement de réalisations de plateformes logistiques dans la région (Actiparc près d’Arras, campus logistique de Dourges), un chantier de construction peut vite couvrir 30 à 120 000 m2 .

Des chantiers désormais pilotés en BIM (Building Information Modeling). Utilisée par le bureau d’études intégré, cette méthode donne aux intervenants toutes les informations et outils nécessaires pour planifier, concevoir, construire et gérer plus efficacement la construction de bâtiments quels qu’ils soient.

Le pari de l’apprentissage

Comme pour toute entreprise de BTP, le recrutement est une des clés de la réussite. La recherche de compagnons, maçons, coffreurs, couvreurs, électriciens, chargés d’études de prix, conducteurs de travaux, chefs de chantiers, etc., est permanente.

Par ailleurs, l’entreprise investit depuis toujours avec confiance dans l’apprentissage et l’alternance pour étoffer ses équipes. Ainsi, entre 40 et 50 apprentis/alternants, du niveau CAP à ingénieur, intègrent chaque année tous les corps de métiers.

Dès la sélection, il s’agit « de déceler des candidats qui ont la fibre du bâtiment », affirme Jean-Pierre Dherbecourt, directeur d’exploitation. Pour ensuite assurer un accompagnement dans la montée en compétences et « partager le savoir ». Une approche qui complète les valeurs historiques de l’entreprise qui fait partie de l’ADN groupe. 

Zoom sur Gagneraud/ Cathelain

Groupe français familial (6ème génération) Gagneraud

  • 5 régions en France
  • CA groupe : 600 M€
  • 3 000 salariés

Groupe Cathelain région Grand Nord de France

  • Cg2i (Contractant Général Ingénierie Immobilier) Nord, Bretagne, Ile-de-France, Normandie et Grand Sud, Cathelain à Abbeville Novebat à Colembert, ECI à Saint-Laurent-Blangy, Sécab
  • Carrières de Bellignies, CTI à Choisy-au-Bac
  • CA région : 180 M€
  • 550 collaborateurs

Les dirigeants de Cathelain (de gauche à droite) : Didier Lefebvre, directeur général, Laurent Montreuil, directeur régional délégué, et Jean-Pierre Dherbecourt, directeur d’exploitation.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.