Les porteurs du projet de parc d’attraction de Calais sur la zone du Virval, viennent de décrocher une aide publique du Fonds national d’aménagement et de développement du territoire de 220 000 euros pour continuer leurs études. Une aide qui vient crédibiliser ce projet porté par la ville et l’agglomération de Calais associée à deux partenaires privés (NGE et GDF Suez).
De nombreux obstacles restent encore à lever pour « Heroic Land » et son village commercial qui doivent s’étendre sur une cinquantaine d’hectares. Mais les porteurs du projets semblent bien motivés ! Les intentions sont exemplaires en matières d’insertion environnementale, de gestion des flux ou de consommation énergétique.
En attendant, les premiers fonds permettent d’avancer les études et d’aller fouiller le sous-sol pour assurer l’assise des attractions les plus importantes. Le calendrier avancé est ambitieux, avec une présentation en février au conseil municipal, la conduite des études et un dépôt de permis d’aménager en fin d’année 2015. On a envie d’y croire !

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.