Tsunami de projets à Boulogne-sur-Mer! Deux hôtels de 3 et 4 étoiles et un centre de thalasso marine de 2 000 m² vont pousser sur le site de l’ancienne gare maritime, l’Eperon. Le groupe Viae, promoteur immobilier et Prévithal, institut de thalassothérapie basé dans la Manche, injectent 50 millions d’euros dans ce projet qui devrait redynamiser l’activité économique et touristique du territoire boulonnais. Il faudra attendre la fin de l’année 2019 pour tester la literie et les bienfaits des jets hydromassants car le chantier doit durer 18 mois. Pas moins de 350 emplois seront associés à cette livraison. L’architecte Gil Bakhtiar a imaginé des bâtiments modernes vitrés qui viendront en surélévation de la gare maritime. Un toit-terrasse accueillera un bar restaurant à plus de 30 mètres de hauteur. La ville poursuit ainsi sa mutation du côté du port : le futur centre de spectacle et de congrès, imaginé par les architectes bordelais King Kong doit également ouvrir ses portes pour la mi-2019. Avec un coût des travaux estimé à 14 millions d’euros.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.