Depuis septembre, l’école d’ingénieur et le bailleur social Clésence travaillent de concert pour imaginer ce que serait la meilleure offre de logements pour étudiants. Une démarche qui devrait faire naître deux résidences. Par Rachel Debrincat

C ’est une année réjouissante pour les étudiants de l’école Centrale Lille située à deux pas du métro 4 cantons à Villeneuve d’Ascq. Depuis leur rentrée en septembre 2020, ils sont plus de 180 à participer à une démarche innovante : imaginer la résidence estudiantine de demain avec le bailleur social Clésence. Et pour les disciples du Dr. Zoubeir Lafajh, spécialiste de la construction durable et de l’habitat du futur, le projet est intéressant à plus d’un titre : « Il réunit les aspects formation, recherche et innovation, explique le professeur. Et rien de tel que les étudiants pour y travailler. Les résidences voisinent l’école. On côtoie tous les jours leurs problèmes concrets. Et c’est la première fois qu’est mise en place une telle démarche de co-construction avec des étudiants pour des étudiants. »

VERS UN MODÈLE REPLICABLE

Et pour une fois, le terrain d’expérimentation est d’aller directement à la rencontre de l’école, signant dans la foulée un partenariat d’une année scolaire : « J’étais à la recherche d’un bailleur social et Clésence est venu chercher nos compétences pour concrétiser un projet dans sa première phase de conception et réalisation. » Cet acteur présent dans les Hauts-de-France et en Île-de-France a, depuis plus de trois ans, mis en place une branche logements thématiques pour repenser les habitats qui ne sont pas familiaux. « Au-delà de l’élan actuel de renouveler le parc de résidences étudiantes, on s’aperçoit qu’elles ne répondent plus aux besoins des étudiants. Il y a un décalage, souligne Véronique Binet, directrice logements thématiques chez Clésence. L’intérêt de travailler sur ce projet, c’est de faire de la recherche appliquée. » Pour réaliser le projet, le bailleur peut compter sur les méthodes de recherches industrielles, l’expérience et le réseau de l’équipe du professeur Lafajh. Définition du besoin, mise en place des parties prenantes, réunions d’étudiants, benchmark des pratiques à l’échelle internationale, agrégation d’informations, … Le tout encadré par des étudiants en fin d’année pour obtenir une méthologie scientifique réplicable pour le bailleur. Difficile pour l’heure de savoir à quoi ressemblera cette résidence. Mais dores et déjà les équipes projets réunissent des tendances. « Le volet social est important avec les échanges, les relations humaines, l’emploi, la vie sociale. Les questions d’environnement, d’agriculture et d’alimentation sont importantes », détaille Zoubeir Lafajh.

UNE RÉSIDENCE DANS LA MEL

Et ce qui ressort particulièrement pour les étudiants, c’est l’envie d’être intégrés à la société. « Les résidences comme celles de la Cité Scientifique sont excentrées. Les étudiants aujourd’hui veulent être dans la ville, disposer de services, à la portée de leur budget. Tout cela donne des indications. On ne va pas forcément révolutionner la construction mais en tout cas répondre aux besoins des étudiants », poursuit Véronique Binet Dès septembre, Clésence compte bien passer à la phase de programmation avec l’émergence de deux résidences. « Nous voulons faire pousser une résidence en grande ville et une autre dans une ville moyenne, confie Véronique Binet. Nous avons des terrains potentiels et l’un d’eux serait dans la métropole lilloise. » Et par voie de conséquence, de potentiels appels d’offres ouverts dès la fin 2021.

Pas encore abonné ?

En savoir plus
Fermer

Pourquoi s'abonner à la Chronique ?

Pour accéder :
  • à l'actualité BTP régionale
  • aux appels d'offres
  • aux indices-index
  • aux annonces légales
Avantages :
  • L'info métier et marché, partout et tout le temps, grâce à notre site
  • Un magazine mensuel miroir de l'activité locale
2 formules :
  • 1 an (10 magazines + web illimité) : 290 euros
  • 2 ans (20 magazines + web illimité) : 448 euros (soit 30% de réduction)
La version de votre navigateur est trop ancienne

Vous ne pourrez pas afficher de manière optimale le contenu de ce site. Télécharger

×
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.