Saint-Omer : Gares, voirie et ouvrage d’art…

La Communauté d’agglomération de Saint-Omer a acquis la gare de Saint-Omer où elle engagera des travaux de réhabilitation.
En parallèle, deux autres projets doivent être réalisés : la création d’une passerelle piétonne et d’une voie de désenclavement qui débouchera sur l’avenue de l’Europe.

1/ Réhabilitation de la gare

Dans la salle des pas perdus, il devrait y avoir quelques commerces et de nouveaux services dont une garderie pour les enfants.
La gare deviendra un équipement à vocation éco-numérique avec un Fab lab (des ateliers d’innovation numérique avec des moyens partagés) et des espaces de coworking et de télé-travail.
Le montant de cette rénovation est estimé à 16 millions d’euros (étude comprise).
La réhabilitation a été confiée au groupement de l’agence Nathalie T’KinT avec Richez associés, Berim, Alternative ergo et Béatrice Pichet.
La fin de la réhabilitation est prévue pour la fin de l’été 2019.

Création d’une parcelle piétonne
Création d’une parcelle piétonne

2/ Création d’une parcelle piétonne
Une passerelle reliant les quartiers de la gare et le bas de la ville de Saint-Omer va être créée. Elle sera implantée sur le quai du Commerce pour arriver sur l’allée des Marronniers, elle permettra de rejoindre la gare plus rapidement.
En structure métallique d’une portée d’environ 50 m, elle offrira une hauteur libre par rapport aux eaux du canal de 3,70 m respectant ainsi le gabarit fluvial.
Les travaux devraient se dérouler sur 10 mois pour une livraison durant l’été 2017.
L’appel d’offre doit être lancée durant l’été.
Le groupement BEA (mandataire) / Daniel Vaniche / DVVD Arpentere / Airele / Etat D’esprit / AC Perrot & F. Richard a été retenu est en charge du projet.

Projet de la voie de désenclavement© Stéréograph
Projet de la voie de désenclavement© Stéréograph

3/ Voie de désenclavement
Il s’agit de la construction d’une nouvelle route de 1,3km.
Au programme : des travaux de voirie et réseaux divers, éclairage public, mobiliers urbains, aménagements paysagers, ouvrage (parking silo) et ouvrages d’art (pont).
Ils comprennent pour l’essentiel :
– le désenclavement du pôle gares par la création d’un linéaire de 1,3 km constitué par le prolongement de l’avenue des Frais Fonds et la rue Rembrandt, à travers la zone verte jusqu’à l’ancien canal, franchi par un ouvrage d’art à réaliser, et par la création d’une voie à travers l’ancien site SABLA, le long de l’actuel base de Kayak polo située dans le Brockus rejoignant l’avenue de l’Europe,
– la construction d’un parking silo, d’environ 270 places.
Le montant des travaux estimé pour la voie et le parking est de 7,8 millions d’euros.