« Y a un truc à faire dans le bâtiment ! » Fort de cette conviction, Antoine Rennuit, ingénieur en robotique de 38 ans, a imaginé pouvoir inventer un robot-maçon avant de créer son robot-peintre.

« Y a un truc à faire dans le bâtiment ! » Fort de cette conviction, Antoine Rennuit, ingénieur en robotique de 38 ans, a imaginé pouvoir inventer un robot-maçon avant de créer son robot-peintre.

Lille : Bientôt un robot-peintre en bâtiment ?

Capable de peindre ou de poncer avec précision de grands applats sans être guidé, le robot mis au point par Antoine Rennuit est encore un peu encombrant. Mais à terme, il sera rétractable et pourra se ranger dans une camionnette. La promesse d’une révolution dans le monde de la peinture en bâtiment.

Vous devez vous connecter pour accèder à ce contenu L’accès à cet article est réservé aux abonnés, veuillez vous connecter en cliquant sur le lien suivant