Opinion des dirigeants sur les principaux indicateurs. Source : CCI Hauts-de-France

Opinion des dirigeants sur les principaux indicateurs. Source : CCI Hauts-de-France

Perspectives 2018 : une embellie timide pour les entreprises

La page de la crise de 2008 se tournerait-elle en enfin ? Après une décennie, les indicateurs repassent timidement au vert en région. comme de nombreux secteurs, celui du BTP reprend à pas lent sa course vers l’avant.

 

Le redoux réchauffe l’activité économique après un long hiver de crise. Une décennie pour voir remonter le thermomètre de la croissance à un rythme de 2% par an, proche de celui de 2007. Tous les secteurs bénéficient de cette embellie, comme celui du secteur du bâtiment.

Aidé par les crédits bas et le soutien du neuf

Interrogé par la CCI Hauts-de-France n 2017, l’échantillon des 333 entreprises BTP régionales positive pour 2018*. 20% des dirigeants jugent les perspectives de leurs chiffres d’affaires meilleures comparées à 2017 où seul 7% étaient du même avis.

Une belle remontée, d’autant plus que leur activité a été globalement bonne comme le pensent 45% des entreprises. Selon l’étude menée par la CCI, certains signes étaient encourageants. Dès la fin de l’année 2016, les bourgeons d’une reprise ont fleuri en 2017 sous l’effet des taux de crédits cléments et du maintien des mesures de soutien dans le neuf (dispositif de la loi Pinel, renforcement du prêt à taux zéro).

Vert pour l’ensemble du Bâtiment

Toutes les activités du Bâtiment bénéficient de la reprise. Les secteurs du gros œuvre et du second œuvre voient leur chiffre d’affaires d’un œil apaisé avec le redressement du nombre de logements depuis la n 2016. Quant aux entreprises de travaux publics, elles sont plus nombreuses à évoquer un chiffre d’affaires « bon ».

La différence entre les avis positifs et négatifs passe de +7 points en 2016 à +22 points en 2017. Si leurs situations financières restent fragiles – 16% des défaillances régionales provenant du BTP – elles se sont assainies.

Certains dirigeants pressentent même des améliorations pour 2018, tant pour leur trésorerie que pour leur rentabilité. (+9 points chacun). Les demandes des particuliers et les exportations pourraient être un levier pour la région.

Ces bons résultats pousseront-ils les entreprises à investir et à recruter ? Alors que le BTP était en net recul concernant l’emploi -2,2% contre -0,9% en France, 14% des gérants projettent une hausse de leurs effectifs en 2018, ce pourcentage atteignant 20% dans les travaux publics. A moins que l’adoption de la loi Elan et les évolutions du monde HLM ne bouleversent ces ambitions…

* Pour effectuer son étude, la CCI calcule la différence entre les opinions positives et les opinions négatives. Le solde ou résultat constitue l’indicateur.

En chiffres

  • 3 545 créations d’entreprises dans le btp en 2017
  • 37 836 entreprises btp dans la région en 2018 (24 099 en nord et pas-de-calais)
  • 105 071 salariés régionaux dans le secteur btp n 2017