Eolienneweb

L’éolien en mer met le cap à Dunkerque

L’annonce était attendue de longue date, notamment du côté de Berck et de Boulogne-sur-Mer où le projet était aussi pressenti.
C’est finalement Dunkerque qui décroche la timbale du troisième appel d’offres sur l’éolien en mer et les retombées économiques espérées.
On ne connaît pas encore les détails de calendrier, mais la procédure dite de “dialogue concurrentiel” sera privilégiée pour permettre aux candidats d’améliorer leurs offres tandis que des études de levées des risques seront réalisées par des établissements publics avant la remise définitive des offres. Enfin, la concession d’occupation du domaine public maritime sera attribuée au lauréat en même temps que l’appel d’offres.
Les deux premiers appels d’offres nationaux avaient été attribués à Fécamp en 2011 pour une capacité de près de 2000 MW et au large du Tréport et des îles d’Yeu et de Noirmoutier en 2013 pour l’installation de 1000 MW. n