chanut

Conjoncture : En meilleure forme, le bâtiment s’inquiète d’un ralentissement

A l’orée 2018, Jacques Chanut, président de la Fédération Française du Bâtiment est revenu sur une année 2017 de croissance et a pointé les perspectives. Après une accélération l’année passée, il craint un tassement de l’activité dans les prochains mois. Explication de Jacques Chanut, dont la Chronique reproduit les propos tenus aux journalistes économiques.

Vous devez vous connecter pour accèder à ce contenu L’accès à cet article est réservé aux abonnés, veuillez vous connecter en cliquant sur le lien suivant