reeflex

Villeneuve d’Ascq : La piaule étudiante devient résidence hôtelière

Il y a du changement dans les résidences étudiantes. La livraison des 538 logements du programme Reeflex de LMH pour l’Université de Lille le démontre bien. Pour près de 30 millions d’euros, les étudiants seront choyés dans des chambres de 16 à 35 m² (pour les chercheurs internationaux invités) conçus par les architectes d’intérieur Sandrine Leduc et Emmanuel Cordonnier.

Programme exemplaire

Ce programme est exemplaire à plus d’un titre. Pour l’Université, c’est la renaissance programmée de la Cité Scientifique. Pour LMH, Reeflex constitue une nouvelle offre de logements sur lequel le bailleur social souhaitait se positionner. Pour Rabot Dutilleul le constructeur avec l’architecte Boyeldieu Dehanne (en conception-construction), ce chantier a été le fruit d’innovations importantes, comme ces salles de bains et ces gaines techniques préfabriquées limitant au maximum les interfaces, et donc les réserves. Ces dernières ont d’ailleurs été gérées électroniquement, encore une première.