Cette machine révolutionnaire est capable d’imprimer en 3D pour la construction. Le laboratoire de génie civil de l’Ecole Centrale Lille, est un des premiers à avoir lancé une thèse sur l’impression 3D dans la construction et à s’en être équipé.

Cette machine révolutionnaire est capable d’imprimer en 3D pour la construction. Le laboratoire de génie civil de l’Ecole Centrale Lille, est un des premiers à avoir lancé une thèse sur l’impression 3D dans la construction et à s’en être équipé.

L’industrie 4.0 à l’assaut des chantiers

Une petite révolution se trame dans les laboratoires en étroite collaboration avec l’industrie et gagne peu à peu les chantiers : le monde du bâtiment entre dans celui du numérique. Rencontre avec Zoubeir Lafhaj, professeur en génie civil à Centrale Lille.Vous devez vous connecter pour accèder à ce contenu L’accès à cet article est réservé aux abonnés, veuillez vous connecter en cliquant sur le lien suivant

Anne-Lise Favier