Bertrand Verfaillie

Bertrand Verfaillie

Lille Euralille : Ekla sort de terre

C’est une pièce majeure d’Euralille qui se profile à la pointe du triangle des gares, côté Fives : un programme mixte de 26 000 m2 au total.

Résistons au jeu de mots facile suggéré par le nom du programme. Mais convenons que le chantier d’Ekla se fait remarquer. L’opération programmée par Icade à la pointe de la ZAC Euralille, à l’entrée du quartier de Fives, a connu un peu de retard à l’allumage. En cause, les fouilles archéologiques qui ont révélé des vestiges de deux châteaux ; le promoteur a dû attendre un an avant de pouvoir disposer du terrain. Les travaux ont vraiment commencé en décembre 2015 par des interventions souterraines. «Il y a autant de béton et d’acier dans le sol qu’il y en aura finalement en surface, indique Damien Wallerick, responsable du programme chez Icade. Il a fallu se prémunir de l’eau environnante avant d’aménager trois nappes de parking, offrant 384 places. Le tout devant être assez robuste pour servir de socle aux constructions».
Fin 2016, les équipes de compagnons sont remontées des profondeurs et la géométrie du chantier est alors rapidement devenue visible. Au point que certains passants croient la livraison toute proche. Mortar Méliani, directeur régional d’Icade, s’en amuse : «Il faut nous laisser le temps de toutes les finitions ! Nous aurons terminé dans le courant du deuxième semestre 2018».  
Un cirque où l’on passe
Cet Ekla de près de 26 000 m2 de surface de plancher a été conçu par les architectes parisiens Lipsky-Rollet. Il se compose de deux immeubles formant une sorte de «cirque» (au sens géographique du terme) ouvert vers le quartier de Fives. A gauche, un bâtiment de 14 800 m2 de bureaux, ressemblant à un trapèze aux parois inclinées, dont le sommet s’étage de R+6 à R+8. A droite, un ensemble de 127 logements dessinant un «L» dans l’espace, composé de deux plots de moyenne hauteur et d’une tour de 17 étages, plafonnée à 49,50 mètres. Au milieu, un jardin et une voie piétonne traversante, entre la rue de la Chaude-rivière et le parc des Dondaines, que tous les passants pourront emprunter en journée.
Les deux façades intérieures seront parées de bois. Chaque appartement disposera d’une loggia, aux panneaux de verre coulissants. Les autres façades de l’immeuble d’habitation, supportant une épaisse couche d’isolant, seront habillées d’alucobond vert et blanc. Les pignons du bâtiment tertiaire et son côté jouxtant le périphérique seront équipés d’une épaisse peau de verre sérigraphiée, faisant office de protection phonique et de régulateur de lumière et d’apports solaires. Chauffage par le réseau urbain dans les logements et climatisation réversible dans les bureaux. Le coût global des travaux s’élève à 43 millions d’euros. Icade n’a guère de souci à se faire sur le succès de l’opération. Ekla Business a été acquis par l’investisseur Union Investment et est en cours de commercialisation. «Quant aux logements de Ekla Life, nous n’avions pas encore lancé l’ordre de service que les trois quarts étaient vendus», rapporte Mortar Méliani.

Resp Icade-2

 

la fiche : Un programme à vivre

• Les 127 logements vont du type 1 au type 4. Les 103 logements en accession à la propriété (libre et maîtrisée) sont situés dans la tour et dans un des plots bas. L’autre plot a été vendu à PERL sous le régime de l’usufruit locatif social; les 24 appartements seront gérés par le bailleur Partenord Habitat.
Le programme comporte 10 logements «Bihome», disséminés dans la tour : ils se composent d’une unité d’habitation principale et d’un ensemble d’une pièce et salle d’eau, avec entrée indépendante, pouvant accueillir un parent âgé, un enfant étudiant ou servir de bureau à un professionnel libéral.
• 840 m2 de cellules commerciales occupent les rez-de-chaussée des immeubles d’habitation sur les rues de la Chaude-rivière et Dumont d’Urville.
• En vertu d’un accord signé avec la société Lilas, deux voitures électriques seront proposés en auto-partage aux futurs habitants d’Ekla (avec abonnement d’un an et cent euros d’usage pris en charge par Icade). Les cyclistes ne sont pas oubliés : un local équipé de douches leur sera réservé. Enfin, un espace de 49 m2, situé au dix-septième étage de la tour, pourra être aménagé en salle de gymnastique par les co-propriétaires.

Vue ensemble - Crédit Arka Studio